Volontariat : La vision de Mossa Ag Attaher

Le Centre national de Promotion du Volontariat du Mali (CNPV) a tenu la 11e session ordinaire de son conseil d’administration consacré à la création et la mise en œuvre de la politique nationale du volontariat.

 

Cette 11e session a examiné et adopté les rapports d’activités et financier 2021 ainsi que le plan annuel de travail et le projet de budget 2022.

Ce conseil d’administration était présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher. A cette occasion, il a affirmé : « si le volontariat national est une expression de la citoyenneté active, il vise aussi la mobilisation sociale et la valorisation des compétences et des ressources humaines disponibles pour la réalisation des actions de développement. Le volontaire représente, pour les communautés locales, les personnes en difficulté, un rayon d’espérance qui perce les ténèbres de la solitude et qui encourage à vaincre la tentation de la violence et de l’égoïsme».

La mission fondamentale du CNPV est la promotion et la gestion du volontariat national. Il est chargé notamment de contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale de volontariat. Mais également de favoriser la création des associations de volontaires, d’élaborer et mettre en œuvre une stratégie de communication autour du volontariat.

« En dépit de la crise sécuritaire multiforme que connaît le pays et de la modestie des moyens mis à sa disposition par l’Etat, le Centre national de Promotion du Volontariat (CNPV) a pu déployer, sur l’ensemble du territoire national, 750 volontaires contre 200 prévus soit un taux de mobilisation des volontaires de 375 %. Quelle performance quand on sait que seuls 100 volontaires sont pris en charge sur le budget national. Ces volontaires, dont 47 % sont des femmes, ont appuyé les communautés à la base dans leur accès aux services sociaux de base, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la relance de l’économie locale, de la gouvernance locale, de la consolidation de la paix et du renforcement de la cohésion sociale. Cette année 2022, le budget du CNPV est équilibré en recettes et en dépenses à 437 000 000 F CFA avec une contribution de l’Etat de 212 204 000 F CFA qui représente 48,56 %», a-t-il précisé.

Cependant, les ressources mobilisées par le CNPV dans le cadre de ses partenariats restent très insuffisantes par rapport à ses ambitions de faire du volontariat le socle du développement civique et citoyen au Mali.

 

Oumou Fofana 

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.