Vol de moto: M.K capturé en flagrant délit devant la mosquée Wahabite de Quinzambougou !

M.K, un jeune de 20 ans a été pris en flagrant délit de vol de Moto devant la Mosquée Wahabite de Quinzambougou par les fidèles musulmans à l’heure de la prière de 13h. C’était le 25 mai dernier. Il fut conduit et mis à la disposition du Commissariat de Police de 3ème Arrondissement avant d’être placé sous mandat de dépôt.

En effet, M.K de son statut de gérant de parking  a tenté de dérober la moto d’un fidèle musulman devant la Mosquée Wahabite de Quinzambougou. Cette victime était un passant qui a bien garé son engin à deux roues devant l’endroit indiqué pour faire sa prière de 13h. Il fut  surpris de constater à la descente de la mosquée que son engin n’était plus à l’endroit où il l’avait stationnée. Et les recherches s’en suivent avec l’aide des autres fidèles musulmans. C’est suite à cela que le propriétaire de la moto a vu un individu poussé son engin en se dirigeant vers Bagadadji. Devant cette scène, il n’avait plus que sa bouche pour ‘’crier au voleur’’. A la suite de cela, une immense foule s’est ruée sur M.K, pendant que certains lui assénaient des coups de bâton, d’autres disaient de le brûler vif. Heureusement pour lui, une personne de bonne foi qui était dans la foule a jugé nécessaire à ce que le voleur soit conduit au Commissariat de Police du 3ème Arrondissement, un geste qui lui a sauvé la vie.

L’accusé a révélé le motif de son agissement au cours de son interrogatoire après avoir reconnu les faits. Selon lui, c’est sa copine qui est en état de grossesse avancée. Celle-là a eu des complications et vu qu’il n’a pas assez de moyens pour faire face à ses frais médicaux et pour trouver une solution à ce problème,  dans son petit esprit, il a nourri l’idée d’aller devant la mosquée Wahabite de Quinzambougou pour voler des motos Djakarta.

« Lorsque je suis arrivé devant cet édifice de culte, je suis resté au guet, en faisant le tour du parking. Entre temps, un fidèle est venu précipitamment garer sa moto et il est entré dans la mosquée. Puisque sa moto était à l’écart des autres, j’ai profité de l’inadvertance de tous pour le voler. Ensuite, je me suis dirigé vers le bar Sahel Vert » a-t-il avoué avant d’ajouter qu’il a été rattrapé et copieusement battu par la foule avant d’être mis entre les mains de la Police.

En somme, pour flagrant délit de vol de moto, M.K est mis en détention après une présentation devant le parquet de la Commune II du district de Bamako. On peut affirmer que son enfant verra le jour sans lui, cela pendant un bon moment.

Par Mariam Sissoko

SourceLe Sursaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.