VISITE ÉCLAIR DU PRÉSIDENT SÉNÉGALAIS, MACKY SALL À BAMAKO : «AUJOURD’HUI, IL S’AGIT D’ACCOMPAGNER LE MALI DANS SA VOIE POUR UN RETOUR À UN ORDRE CONSTITUTIONNEL NORMAL DANS LE DÉLAI »

Hier, lundi 15 août 2022, le président du Sénégal, Macky Sall, président en exercice de l’Union Africaine (UA), a effectué une visite d’amitié et de solidarité à Bamako, au Mali. Il a été accueilli par le Président de la Transition du Mali, Colonel Assimi GOÏTA à sa descente d’avion à l’aéroport international Modibo KEÏTA Bamako-Senou. Selon le président Macky Sall, l’objectif de cette visite est d’échanger et travailler ensemble avec les autorités maliennes “pour une issue heureuse de cette transition” et aussi pour que le Mali retrouve sa place dans le concert des Nations africaines et internationales. «Aujourd’hui, il s’agit d’accompagner le Mali dans sa voie pour un retour à un ordre constitutionnel normal dans le délai prévu conformément aux engagements des autorités. Le Mali mérite le soutien de toute la communauté africaine, internationale dans sa lutte acharnée contre le terrorisme… », a souligné le président Macky Sall face à la presse.

Le Président de la Transition, Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État du Mali,  a accueilli son homologue sénégalais Macky Sall, dans la matinée d’hier à l’aéroport international Modibo KEÏTA Bamako-Senou. Le Président de la République du Sénégal est arrivé au Mali pour une visite d’amitié et de travail. Il a été accueilli par le Président GOÏTA à sa descente d’avion, vers 10h20. C’était en présence des membres du Gouvernement, des Présidents d’Institutions, du corps diplomatique. A sa descente d’avion, le Président Macky SALL a fait savoir qu’il est porteur d’un message d’amitié,  de bon voisinage, un message de l’Afrique auprès du peuple malien. Le Chef d’Etat sénégalais a rappelé que le Mali est un « pays important, un pays pivot en Afrique de l’ouest, un pays frontalier avec la plupart de nos Etats et qui est très lié au Sénégal par l’histoire et par la Géographie et tous ceux qui nous lient » « Dans ce contexte, je suis venu voir mon jeune frère, le Colonel GOITA, chef de la transition, chef de l’Etat, les autorités de la transition pour échanger et travailler ensemble pour une issue heureuse de cette transition », a-t-il dit. Selon lui, l’objectif de cette visite est d’échanger et travailler ensemble avec les autorités maliennes “pour une issue heureuse à cette transition” et aussi pour que le Mali retrouve sa place dans le concert des Nations africaines et internationales. Après l’accueil à l’aéroport, il y a eu un tête à tête entre les présidents GOÏTA et SALL au Palais présidentiel de Koulouba. Après le tête à tête et le déjeuner, le président Macky Sall a accordé une interview à la presse dans laquelle il précise que compte tenu des efforts faits par les autorités de la transition, la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a levé les sanctions économiques et financières contre le Mali. « Aujourd’hui, il s’agit d’accompagner le Mali dans sa voie pour un retour à un ordre constitutionnel normal dans le délai prévu conformément aux engagements des autorités. Le Mali mérite le soutien de toute la communauté africaine, internationale dans sa lutte acharnée contre le terrorisme. C’est un pays qui a beaucoup souffert et qui continue de souffrir, qui a été résilient, qui se bat avec le soutien des Nations Unies à travers la MINUSMA, le soutien de certains partenaires. Nous devons être solidaires à cette lutte du Mali contre le terrorisme qui est un fléau global et qui doit nécessiter des réponses globales. Je suis venu saluer le président GOÏTA, les autorités, en même temps, lui demander de faciliter par rapport à ce contentieux avec des militaires ivoiriens dans le cadre d’une solidarité africaine, de trouver des solutions africaines », a déclaré Macky Sall.

Par rapport à cette affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali, il dira que le Mali reste disponible à dialoguer. « Nous allons poursuivre avec la Côte d’Ivoire également…Je ne désespère pas, on y arrivera inchalla », a-t-il dit. Il a félicité également le Président Togolais, Faure Gnassingbé, dans le cadre des efforts fournis pour la résolution de cette affaire.

Par ailleurs, au cours de cette visite de quelques heures au Mali, il dira que les autorités de la transition sont sur la bonne voie. Il a mis l’accent sur l’écriture de la nouvelle constitution au Mali, l’agenda etc. « Moi, en tant que président de l’Union Africaine, je suis venu surtout en tant que voisin aussi, apporter mon salut, ma solidarité. Les questions liées au commerce, au transit des marchandises, au chemin de fer, les deux délégations ont pris note et nous allons donner des réponses appropriées pour que toutes les difficultés qui entravent le commerce, conformément à notre engagement dans le cadre de la zone de libre échange continental, que les barrières non tarifaires, les barrières indues puissent sauter afin que le commerce soit équitable entre nos pays », a précisé Macky Sall. Enfin, il  a exprimé sa satisfaction pour l’accueil, l’hospitalité du Mali.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.