Visite de la filiale Sud/ CMDT : Le PDG Baba Berthé crache sa colère à Kadiolo

A la tête d’une forte délégation, le Professeur Baba Berthé, Président Directeur Général de la CMDT- Holding (Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles), a visité du vendredi au samedi, les unités de production de la filiale Sud de ladite société, dans la région de Sikasso. A Kadiolo, il a craché ses quatre vérités au personnel et leur a invité à prendre toutes leur responsabilité pour un démarrage effectif de la campagne de production cotonnière, prévue pour le 10 novembre 2018.

A la suite de la visite guidée  des installations, des différentes unités et sections de travail de la nouvelle usine de Kadiolo, le PDG de la CMDT a constaté des irrégularités et anomalies énormes, qui sont de nature à entacher le déroulement normal de la campagne d’égrenage. Ainsi, à la rencontre avec le personnel de l’unité de Kadiolo, Baba Berthé n’a pas manqué de cracher ses quatre vérités aux responsables de la Filiale sud.  A cet effet, il a d’abord reconnu les efforts consentis tous les jours par les agents. Cependant, il a appelé aux uns et aux autres à redoubler d’efforts, pour être à jour, vis-à-vis de la date prévue, pour le démarrage de la campagne d’égrenage de l’unité du Folona.

Le démarrage de l’usine de Folona, en retard et très attendu par les autorités publiques, dont la direction générale de la CMDT,  les producteurs de coton, n’a laissé indifférent le PDG et sa délégation.  C’est pourquoi, le patron de la CMDT a fait entendre sa colère à certains responsables.

Faut-il le rappeler, l’inauguration officielle de l’usine, a eu lieu à la veille des élections présidentielles, mais force est de reconnaitre que, des travaux restaient à exécuter, avant l’ouverture de la campagne d’égrenage. Il s’agissait entre autres, l’électrification entière du site, pour la sécurité des travailleurs ; le recrutement du personnel (ouvriers) par le chef de production, pour la continuité des travaux et la finition et l’évacuation des balles de coton déjà produites.

Les explications ça et là, des uns et des autres n’ont pas suffi à convaincre Baba Berthé, et à dissiper sa vive colère. Séance tenante, il a instruit aux intéressés de serrer la ceinture,  au risque d’un refus de réception des travaux pour l’entreprise en charge des installations et au chef de production, de finaliser le stock de balles produits et garder dans les magasins, sans protection. Les responsables ciblés par le PDG sont le chef de la production cotonnière et le représentant de l’entreprise en charge des travaux de construction et d’installation de l’usine.

Rappelons que les travaux d’installation de l’usine sont en cours depuis 2015, pour  un délai initial d’exécution de douze mois de travaux, selon  les clauses du contrat.

D. Coulibaly, correspondant local

SourceLa Lettre du Peuple

Laisser un commentaire