TRANSPORTS: HAUSSE DES TARIFS DÈS LUNDI

Les transports connaitront une hausse générale des tarifs le lundi 1er août pour le transport voyageur et mardi pour le fret. Ainsi en ont décidé les transporteurs, à l’issue de leur réunion du mardi 26 juillet, au siège du CMTR.

A cause de la dernière montée vertigineuse des prix à la pompe, l’augmentation générale des prix des transports a été décidée le mardi dernier par leurs acteurs. Comme précédemment annoncé dans nos colonnes, les usagers du transport public mettront un peu plus la main à la poche pour payer leurs déplacements et autres prestations.

Tous les syndicats de transporteurs (transporteurs urbain, interurbain, les conducteurs de camions Ben, etc.), lors d’une rencontre ad hoc au Conseil malien des Transporteurs routiers (CMTR), ont jugé obligatoire de revoir à la hausse les prix jusque-là pratiqués. Une augmentation devenue selon eux, nécessaire vu le contexte de la flambée mondiale du prix des hydrocarbures et d’autres produits connexes.

« Nous travaillons à perte malgré les réaménagements tarifaires faits après la deuxième augmentation des prix à la pompe », ont clamé les différents intervenants. L’unanimité s’est dès lors dégagée sur le rehaussement des tarifs.

Youssouf Traoré dit Bani, président du CMTR, a expliqué que l’adoption des nouveaux tarifs se justifie par beaucoup de facteurs. Il cite pêle-mêle en plus du carburant, la hausse des prix de la pneumatique, des pièces de rechange, du transport maritime, du coût de change du dollar et de la dépréciation de l’Euro.

Le président du CMTR qui dit informer en amont les autorités de tutelle (le ministère des Transports et des Infrastructures), estime que les tarifs au prix plafond, qui seront mis en vigueur le lundi prochain (pour le transporteur voyageur et lendemain mardi pour les colis) tiennent compte du pouvoir d’achat des populations.

En plus des syndicats, les présidents des délégations régionales de Koulikoro, Sikasso, du district de Bamako et des membres du bureau national ont pris part à la rencontre. Le président du Groupement professionnel des pétroliers (GPP) était également présent.

Abdrahamane Dicko

Importateurs et transporteurs accordent leurs violons

En prélude à la mise en vigueur des nouveaux tarifs lundi et mardi, les importateurs, transporteurs, le groupement des pétroliers et les syndicats de transporteurs se sont rencontrés hier au siège u CMTR à l’Hippodrome.

La réunion avait pour ordre du jour d’échanger sur l’applicabilité des nouveaux tarifs de transports et l’harmonisation des points de vue. Les importateurs qui sont pour la plupart des transporteurs sont partants pour la nouvelle mesure tarifaire, au regard de la flambée des prix des hydrocarbures.

Plusieurs importateurs, transitaires, pétroliers, commerçants étaient présents. Il s’agit entre autre de Seydou Nantoumé de Tuguna agro-industrie, Baseydou Sylla (transitaire), Souleymane Baba Traoré, président par intérim du CMC, les représentants des pétroliers Hadji Yattassaye et Djibi Yattassaye.

Au cours de la rencontre, des projections ont été faites sur les distances et la nature des conteneurs et colis à transporter et la fixation des tarifs.

A.D.

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.