Trafic des migrants et traite des êtres humains: l’UE offre 4 véhicules à la BRTMTEH

L’Union européenne, à travers le projet Partenariat opérationnel conjoint de lutte contre l’immigration irrégulière, le trafic de migrants et la traite des êtres humains au Mali (POC Mali), a procédé, hier jeudi 28 juillet, à la remise de 4 véhicules à la Brigade de répression du trafic des migrants et de la traite des êtres humains (BRTMTEH), d’une valeur de 90 millions de FCFA. La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de ladite Brigade, sis à Hamadalaye ACI 2000. C’était en présence du représentant du Directeur général de la police, le Commissaire de police Mamoutou TOGOLA ; du chef de POC Mali, Éric PIQUIER ; du Commandant de la Brigade de répression du trafic de migrants et de la traite des êtres humains, le Commissaire divisionnaire de police Oumar OUSMANE…

Dans son intervention, le Commandant a affirmé que cette Brigade a été créée en 2019 par arrêté Nº3536 du MSPC. Il a indiqué qu’au moment de sa création, la Brigade a connu un démarrage difficile si bien que le monde se recroquevillait sur lui pour se protéger contre la pandémie à Coronavirus.
«Au moment où le monde se découvrait de nouveau, le pays connut les événements qui ont conduit à la chute du régime en place. Au sein de cette unité, nous avons appris à danser sous l’orage, nous n’attendons pas la fin de la pluie. C’est pourquoi aujourd’hui les partenaires nous font confiance et nous accompagnent », a expliqué le commandant de la BRTMTEH.
Il n’a pas manqué de rendre hommage au fondateur de la BRTMTEH, le Contrôleur général de Police Joseph DOUMBIA, décédé, il y a juste deux semaines.
De même, Oumar OUSMANE a exprimé sa reconnaissance aux partenaires du POC Mali et à ses 50 collèges qui ont soutenu son projet d’assainissement, de propreté et de changement de doctrine de travail.
Il a présenté les résultats de la Brigade durant l’année 2021 comme suit : 46 affaires traitées contre 10 en 2020 ; 97 trafiquants interpellés contre 13 ; 73 mandats de dépôt contre 9 et 700 victimes sauvées contre 17.
Le commandant de la Brigade de répression du trafic des migrants et de la traite des êtres humains à rassurer que le matériel reçu soit utilisé à bon escient et contribue à consolider les résultats acquit.
Le chef de POC Mali, Éric PIQUIER, a affirmé que c’est dans le cadre de l’appui quotidien de ce projet que l’Union européenne a offert ces matériels à la BRTMTEH Mali pour son action. Il a eu une pensée émue pour feu Joseph DOUMBIA, directeur de la Police judiciaire qui était informé de la livraison imminente de ces véhicules.
Le représentant du directeur général de la police, le commissaire de police Mamoutou TOGOLA, a souligné que cette cérémonie de remise était à la fois philanthropique, historique et humanitaire. Philanthropique puisqu’il s’agit de véhicules qui contribueront à l’amélioration du cadre de vie du personnel de la brigade ; historique puisqu’il s’agit d’une réponse des partenaires français à une demande récurrente de la Brigade et humanitaire puisqu’il s’agira de rapprocher davantage la police de la population.
Le Commissaire de police a rassuré les partenaires que bon usage sera fait des matériels, avant d’exhorter la Brigade à engranger plus de résultats.

PAR MODIBO KONE

Source: INFO-MATIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.