Trafic de drogue : Des experts du FMI débarquent à Abidjan, le procureur Adou Richard interdit tout bruit

En Côte d’Ivoire les enquêtes sur le trafic de drogue et la présence des experts du FPI à Abidjan dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de capitaux font la Une des journaux parus ce jeudi 9 juin 2022.

La nouvelle de l’arrestation de figures d’un vaste réseau de trafic de drogue en Côte d’Ivoire fait les choux gras de la presse ivoirienne depuis quelques jours.

Trafic de drogue

Selon plusieurs sources des personnalités de haut rang, parmi lesquelles des autorités sécuritaires et un ministre du gouvernement sont mouillés jusqu’au coup. Des grincements de dents sont également signalés du côté de la Grande loge de Côte d’Ivoire où plusieurs frères lumières ont été mis sur les écroués.  Ces interpellations surviennent quelques semaines après la découverte de plus de deux tonnes de drogue à Abidjan et à San Pedro.

La gendarmerie n’a pas besoin de brigands en son sei

« Pourquoi le procureur Adou Richard interdit tout bruit sur l’enquête», écrit Le Miroir. Qui revient sur la mise en garde lancée aux médias et aux acteurs.  Sur le même sujet, le Panafricain révèle que le général Apalo Touré, Commandant supérieur de la Gendarmerie, veut prendre le taureau par les cornes. « La gendarmerie n’a pas besoin de brigands en son sein», prévient l’officier général, qui annonce que des tests seront effectués pour détecter des substances  dans le corps de ses recrues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.