Tabaski : des préparatifs sur fond de difficultés financières

La fête de Tabaski s’annonce à grands pas alors que le pays traverse une conjoncture économique difficile. Une situation qui inquiète des habitants de la capitale. Ils se demandent comment préparer cette fête dans un contexte marqué par la vie chère.

Dans les rues de Bamako, la préoccupantion majeure chez de nombreux habitants est le prix des moutons et les tenues de fête pour les tout-petits. Certains affirment que cette fête de Tabaski risque de se dérouler dans des conditions difficiles à cause de la cherté de vie. «Moi je suis inquiet pour les prix des moutons. Même les gens qui travaillent ont des problèmes. L’embargo est là, les frontières sont fermées » dit ce père de famille rencontré dans la circulation. Même inquiétude chez cette dame rencontrée dans un marché « C’est vraiment inquiétant. car la tabaski c’est la fête des moutons. Avant avec 2000f, j’avais mes condiments mais maintenant même avec 3000f ce n’est pas possible.Comment avoir l’argent de mouton et des vêtements pour les enfants», soutient-elle. Pour cet autre père de famille, « l’inquiétude règne surtout du côté des chefs de famille », Il déplore le manque d’argent, or dit-il «la fête, c’est l’argent ».

Des mesures pour faciliter l’accès aux moutons

Afin de permettre à la population de passer une bonne fête, certains appellent les autorités à des solutions adéquates dont la baisse du prix des produits de première nécessité et l’ouverture des frontières. «Chaque chef de famille pense aujourd’hui à trouver une solution pour bien fêter la Tabaski. On souhaite que le Gouvernement nous donne un peu de sous pour qu’on puisse fêter », affirme ce chef de famille. « On va essayer de faire avec, puisque c’est temporaire », se résigne cette autre maman. Alors qu’un autre père de famille invite les autorités à prendre des mesures concernant les prix des moutons.

Dans les marchés de Bamako, les prix de l’huile, l’oignon, la pomme de terre, la viande, les céréales ainsi que le gaz sont en hausse dans le pays depuis des mois.

Source : Studio Tamani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.