Sondage Mali Mètre : 72% de la population font confiance en Assimi Goïta

Les responsables de l’Institut de Sondages Mali Mètre mis en place par la Fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung, étaient en conclave ce jeudi 19 mai 2022 dans un hôtel de la place. L’objectif assigné était la présentation des résultats d’enquêtes de l’édition 2022 réalisés du 13 mars au 4 avril 2022.

Placé sous le thème : « Qu’en pensent les Maliens ?», l’édition de présentation des  résultats d’enquêtes de Mali Mètre s’est tenue le jeudi 19 mars 2022. Monsieur Christian Klatt, représentant de la  FES, dans son intervention, a évoqué la période du déroulement des enquêtes qui se sont tenues du 13 mars au 4 avril 2022 et la catégorie de personnes enquêtées qui porte sur un échantillon total de 2344 personnes âgées de 18 ans et plus dans le district de Bamako et toutes les capitales régionales, y compris Kidal, Ménaka et Taoudénit .

Selon lui, le sondage s’est porté sur les points suivants : Évolution de la situation  générale du pays, les défis et priorités au Mali, les principales sources d’informations l’actualité, le niveau de satisfaction de la gestion  de la transition, les actions prioritaires pour le gouvernement de transition, la confiance en les acteurs de la transition, la durée de la transition pour organiser les élections, le niveau de satisfaction du travail de la Minusma, le niveau de satisfaction du travail de Barkhane, les principaux reproches à  Barkhane, l’appréciation de l’impact du retrait de Barkhane sur la  sécurité dans les régions etc.

Selon lui, 72% de population ont confiance en Assimi Goïta parmi les acteurs que sont le président de la transition, le gouvernement de la transition, le CNT et l’opposition. Toutefois, 13% de la population estime avoir le même niveau de confiance en toutes ces autorités et 10% ont plus confiance en le gouvernement de la transition.

S’agissant de l’évolution de la situation générale du pays et des priorités, il dira que pour plus de quatre personnes enquêtées sur cinq, 80% estiment que la situation du pays s’est améliorée au cours des douze derniers mois et 76% de la population estiment que la lutte contre l’insécurité reste un défi prioritaire parmi les autres tels que  la lutte contre l’insécurité alimentaire estimée à 48% de la population, la lutte contre le chômage des jeunes 41%, et la lutte contre la pauvreté 40%.

Poursuivant, l’interlocuteur du jour a évoqué le niveau de satisfaction de la Minusma et Barkhane. A ses dires, une personne sur cinq enquêtées est satisfaite du travail de la Minusma dont 13%  insatisfaits et 45% très insatisfaits. Quant à Barkhane, plus de sept personnes enquêtées sur dix sont insatisfaites du travail réalisé dont 13%  insatisfaits et 60% très insatisfaits.

Par ailleurs, il a affirmé que les plus grands souhaits pour le Mali pour les cinq prochaines années sont le retour de la paix et de la sécurité avec 82%, l’emploi pour les jeunes 40%, la  sécurité alimentaire 40%, la relance de l’économie 26% et la lutte contre la  pauvreté 24%.

Siriki KONE

SourceL’Alerte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.