RENTRÉE UNIVERSITAIRE : L’ANNÉE COMMENCE PAR UN BAIN DU SANG À LA FACULTÉ DE DROIT PUBLIC

Des affrontements sanglants entre les membres de l’AEEM ont lieu à la Faculté du Droit public (FDPU) le lundi 23 mai 2022. La rentrée scolaire 2021-2022 de la Faculté du Droit public (FDPU) s’est nourrie par des échanges de tirs entre les membres de l’Association des Élève et Etudiants du Mali ( AEEM ) de ladite faculté. Les raisons de ces affrontements sont la mise en place des responsables de classe et du bureau de l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM) de ladite université.

En effet, le candidat qui dispose le plus grand nombre de responsables de classe prend les rênes du comité de l’AEEM. C’est au cours de la désignation des responsables de classes qu’une bagarre s’est éclatée. Cette bagarre s’est soldée par des tirs à balle réelle par deux (2) étudiants de la 3ème année. Cet incident malheureux fait état d’un mort et trois (3) blessés. D’après certains témoignages, une femme enceinte a reçu une balle perdue. Alertés, les éléments du Commissaire divisionnaire, Siaka Traoré du 1er arrondissement de Bamako se sont immédiatement rendus sur les lieux. Ils ont trouvé que les auteurs de cette violence ont pris la fuite. Les enquêtes ont permis d’identifier ces deux (2) étudiants.

Comme à l’accoutumée, l’histoire se répète dans la Faculté du Droit public à travers ce bain de sang. Depuis des années, les universités maliennes se caractérisent par des affrontements sanglants.

Falaye Sissoko

Source : Canard Déchainé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.