Refus d’obtempérer : le conducteur placé en garde à vue pour «tentative d’homicide» sur des policiers

L’homme de 38 ans avait été la cible de tirs de la part de la police, dans le XVIIIe arrondissement, après avoir tenté d’échapper à un contrôle. Sa passagère avant, touchée à la tête, est décédée dimanche.

Le conducteur soupçonné d’avoir roulé en direction d’agents de police samedi matin, en refusant un contrôle, a été placé en garde à vue lundi, brièvement, pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Sa garde à vue à l’hôpital en début d’après-midi a été levée peu de temps après, l’homme n’étant finalement pas en état d’être entendu à ce stade. Âgé de 38 ans, il avait été grièvement blessé par balle au niveau du thorax.

Samedi, il avait tenté d’échapper à un contrôle de police dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Trois policiers, désormais placés en garde à vue après avoir été auditionnés par l’IGPN, la police des polices, pour « violence avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique » avaient ouvert le feu sur le véhicule. Sa passagère avant, touchée à la tête, est décédée ce dimanche. En tout, ce sont neuf cartouches qui auraient été tirées par la police en direction du véhicule.

De son côté, le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a dénoncé une « police qui tue » et a qualifié Alliance, le principal syndicat de policiers, de « groupe factieux ». Alliance a annoncé porter plainte contre lui.

SOURCE : SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.