Problématique de la Gestion intégrée des ressources en eau dans le bassin du Niger : La question au cœur d’un atelier de haut niveau organisé par Wetlands international

Fidèles à son engagement de soutenir les communes dans la mise en pratique de la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) et le renforcement des concertations entre les structures concernées pour une gestion durable des ressources en eau au Mali, Wetlands international et ses partenaires ont organisé un atelier de haut niveau, le mardi 16 août 2022 à l’hôtel Massaley. L’objectif général de cet atelier est d’informer et de sensibiliser les décideurs de haut niveau sur les enjeux des services rendus par les écosystèmes du Niger Supérieur et du Delta Intérieur du Niger en lien avec les outils d’aide à la décision pour la gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) dans le contexte des changements climatiques.

Cet atelier est un moment de partage d’informations et d’expériences sur les enjeux des services rendus par les écosystèmes du Niger Supérieur et du Delta Intérieur du Niger en lien avec les outils d’aide à la décision pour la gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) dans le contexte des changements climatiques autour du bassin du Niger. Autorités communales, représentants des structures intercommunales, cadres et agents des services techniques, représentants des services déconcentrés de l’État, représentants des projets et programmes… tous ont répondu à l’appel pour cet atelier de haut niveau d’une demi-journée. En ouvrant les travaux de cette réflexion, le Directeur régional de wetlands international, Dr. Karounga Kéita, s’est réjoui de la forte présence de tous les acteurs. Une preuve selon lui, que le sujet ne manque pas d’intérêt. “Si l’eau est une richesse, c’est aussi un risque avec les inondations”, a-t-il signifié pour montrer la nécessité pour les communes, qui ne peuvent agir individuellement, de conjuguer leurs efforts afin d’intervenir en synergie. « C’est un atelier plein d’espoir pour la problématique qu’il aborde et cet appel à une action concertée qu’il facilite », a-t-il souligné. Il a mentionné que l’objectif général de l’atelier de haut niveau est d’informer et sensibiliser les décideurs de haut niveau sur les enjeux des services rendus par les écosystèmes du Niger Supérieur et du Delta Intérieur du Niger en lien avec les outils d’aide à la décision pour la gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) dans le contexte des changements climatiques. « Wetlands International est la principale organisation mondiale pour la conservation et la restauration des zones humides, avec plus de 40 ans d’expérience dans la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides. Wetlands International intervient au Mali depuis 1998, notamment dans le Delta Intérieur du Niger dans le cadre de la conservation et la restauration des zones humides.  Wetlands International est active dans le Niger Supérieur et le Delta Intérieur du Niger au cours des dernières années et a beaucoup contribué à la conception du Programme du Développement Durable du Delta Intérieur du Niger (PDD-DIN) et du Programme de renforcement de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau », a-t-il soutenu.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.