PRÉSIDENTIELLE AU MALI : CHOGUEL FUTUR CANDIDAT DE LA JUNTE ?

Le projet de révision de la charte de la transition, consacre dans son article nouveau que le président de la transition n’est pas éligible aux élections présidentielle et législative sans faire cas du premier Ministre. Une fenêtre ouverte

On voit Assimi mais c’est peut-être Choguel Kokalla Maiga le futur président du Mali à la fin de la transition. Le projet de révision de la charte de transition tel que présenté et circulant sur les réseaux sociaux, n’interdit pas au premier ministre encore moins aux membres de la transition d’être candidat à la prochaine élection présidentielle devant marquer la fin de la transition. L’interdiction concerne uniquement le président de la transition.

Et si c’était la stratégie de Assimi et de ses hommes de protéger leurs arrières en portant l’actuel premier ministre à la présidence de la République.

Choguel bénéficierait ainsi du soutien des militaires, celui du M5 RFP et celui d’une frange importante de la société malienne favorable au vent du changement apporté par les militaires.

Ce scénario de plus en plus probable, offrirait une porte de sortie honorable à Assimi et ses hommes et leur garantirait l’impossibilité de toute poursuite judiciaire et économique dans l’immédiat. Choguel pourrait ainsi également mener la refondation telle qu’il est envisagé sous cette transition et empêcherait le retour de l’ancienne majorité au pouvoir.

Tiémoko Traoré

Source: Le Pouce

pour permettre à Choguel de se présenter comme candidat à la prochaine élection présidentielle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.