Pr Tiémoko Sangaré Président du PASJ : «IBK n’a jamais été fourbe… Sa main tendue est sincère»

Adema en ébullition pour choisir le Candidat de ADEMA

Aux dires du Président du PASJ lors de la traditionnelle présentation de vœux à la presse le Samedi 05 Janvier 2019 dans son antre à Bamako-Coura, l’ADEMA a soutenu IBK pour sauver le parti à défaut d’un candidat consensuel et rassembleur. Et ce n’est pas tout !

 

C’était au cours d’une cérémonie modeste qui a enregistré la présence de plusieurs militants et membres du bureau exécutif parmi lesquels 3 ministres Adama Tièmoko Diarra (de l’Aménagement du territoire), Yaya Sangaré (des maliens de l’extérieur) et le Président du parti Tièmoko Sangaré (de la Défense et des Anciens combattants). Etaient également présents d’anciens ministres à l’image de Marimanthia Diarra, Moustapha Dicko et plusieurs élus du parti.

L’occasion fut propice pour le 1er responsable du parti de rappeler à l’ordre les militants afin que le parti retrouve ses lettres de noblesses. Et de souligner que les valeurs du parti sont aux antipodes des intérêts personnels, de l’argent. Et de mettre en garde : «l’indiscipline est devenue une règle à l’ADEMA PASJ, nous allons y mettre fin».

A la question de savoir pourquoi l’ADEMA décide de soutenir un candidat, Tiemoko Sangaré évoque les raisons : « c’est au regard de l’analyse objective de la situation du pays au moment du choix. L’ADEMA, depuis sa création n’a fonctionné que sur la base d’un repère. Il s’avère que les débats autour des candidatures taraudent autour des personnes».

Et de rappeler que de 1992 à nos jours, l’ADEMA n’a pas pris part aux élections de 2007 (sous ATT) et en 2018 (avec IBK)Il affirme clairement que l’ADEMA a soutenu IBK pour sauver le parti à défaut d’un candidat consensuel et rassembleur.

«Présenter un candidat ne nous rapprochera pas plus de l’objectif que d’aller avec d’autres. C’est ce qui explique le fait pour l’ADEMA de ne prendre part aux échéances présidentielles au cours desquelles le parti a brillé par son absence» a précisé le Président du parti de l’abeille.

L’ADEMA en ordre de bataille pour les élections futures

Le Président du parti de l’abeille a précisé que son parti se prépare pour les élections de 2019. «Nous sommes un parti de masse issu du peuple. Les valeurs qui ont fondé l’ADEMA sont celles auxquelles aspire le peuple. Bref l’ADEMA est un parti pour tous et non un patrimoine personnel».

Pour parvenir à un meilleur résultat, il faut observer la discipline, car rappelle-t-il, «c’est l’indiscipline qui a conduit le parti à tous les échecs qu’il a eu à connaitre».

Aux dires du conférencier, le fait que l’Adema soit le parti le mieux implanté au Mali, n’est pas fortuit. Il découle d’un travail de fourmis effectué en amont.

Parlant de la main tendue du Président de la République à ses camarades, le Pr Tièmoko Sangaré invite ceux qui ne croient pas à la sincérité de la main tendue du Président IBK de la saisir. Car selon lui, elle est sincère. IBK n’a jamais été fourbe, a-t-il martelé.

Par ailleurs, l’orateur sollicitera ses camarades démissionnaires du parti ADEMA PASJ pour quelques raisons de divergences ou d’autres à revenir dans la grande famille. Mais, cette demande ne s’adresse point à ceux qui ont été exclus du parti pour cas d’indiscipline.

Quant aux plaies béantes du parti puisqu’il y en a, elles seront soignées lors du prochain congrès a promis le Président Sangaré.

Tom

SourceLa Sentinelle

Laisser un commentaire