Pour Tentative d’assassinat de son épouse à Katibougou: Un homme de 60 ans mis aux arrêts par le Commissariat du 9è Arrondissement de Bamako

Les éléments du Commissariat du 9è Arrondissement, sous la direction du Commissaire Divisionnaire, Daouda Diarra, viennent de mettre aux arrêts un sexagénaire, en fuite après la tentative d’assassinat de son épouse à Katibougou.

Selon les informations, le nommé B.T avait tenté d’attenter à la vie de son épouse, A K, âgée de 39 ans, il y a trois années, à Katibougou. A l’époque, l’affaire avait défrayé la chronique à travers les réseaux sociaux.

L’homme avait répudié son épouse, qu’il considérait comme porte malheurs. Celle-ci a regagné le domicile paternel et s’adonnait à la recherche de bois de chauffe, qu’elle revendait. C’est ainsi que son ex-mari véreux est allé la retrouver dans la forêt, où il a commencé à lui donner des coups de machette. Croyant qu’elle était morte, B.T s’est rendu dans sa belle-famille, pour leur demander d’aller récupérer le corps de leur fille, annonçant qu’il l’a tuée. Plus tard, il est allé récupérer des affaires à la maison pour disparaître dans la nature. Heureusement, la pauvre dame, conduite à l’hôpital pour des soins, se remettra de ses blessures. Pendant trois ans, jour pour jour, le mari meurtrier ne donna aucun signe de vie, avant de réapparaitre.

Informé de son retour, le Commissaire Divisionnaire, Daouda Diarra, informera le Procureur du Tribunal de grande instance de la Commune IV du district de Bamako. Ainsi, les éléments de la Brigade de Recherche dudit Commissariat, sous la direction du Lieutenant Mady Bagayoko, se sont rendus, le 11 juillet dernier, à l’adresse indiquée pour cueillir le vieux de 60 ans.

Conduit dans les locaux du Commissariat, il a reconnu les faits à lui reprochés dans le dossier. Amené devant le Parquet du Tribunal de la Commune IV, il a été placé sous mandat de dépôt. Il médite actuellement sur son sort à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

O. BARRY

Source: l’Indépendant                       

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.