Plus de 23 000 élèves privés d’école dans la région de Ségou

Alors que les examens de fin d’année pointent à l’horizon, plus de 144 écoles restent fermées dans la région de Ségou. Une situation qui prive 23 000 élèves de leurs droits à l’éducation, et met plus de 400 enseignants au chômage technique.

Ce chiffre alarmant est donné par l’académie d’enseignement de Ségou. Cette situation concerne notamment les localités de Farako, Niono, Markala et Macina depuis 2020. Selon Itous Ag Ahmed Iknan, directeur de l’Académie d’Enseignement de Ségou, il s’agit de « 76 écoles à Farako, 50 à Niono, 10 à Macina et 8 à Markala ».

23 000 élèves sont privés de leurs droits à l’éducation dans la région. Néanmoins à Farako, une commune située à 10 km de Ségou, les medersas restent fonctionnelles. Elles arrivent même à participer aux examens selon le directeur de l’Académie d’Enseignement de Ségou Itous Ag Ahmed Iknan.

« A Farako il y a quelques medersas qui fonctionnent, elles ont même participé à l’examen de DEF ici en 2020 et 2021. Et même cette année les élèves se déplaceront ici pour faire l’examen du DEF », rassure le directeur de l’Académie d’Enseignement de Ségou

Suite à cette situation, plus de 480 enseignants sont au chômage technique. Selon Itous Ag Ahmed Iknan, certains ont pu être réintégrés dans les zones sécurisées et d’autres restent inactifs. Mais pour la synergie locale des enseignants de Ségou, « c‘est un risque de redéployer ces enseignants ». Selon son porte-parole Lacine Bakary Fomba, « c’est inacceptable que les enseignants de Farako soient redéployés à Ségou, car l’Etat a aujourd’hui les moyens de déployer les militaires pour que les enfants puissent continuer à étudier sur place »

Le ministère de l’éducation nationale rassure que certains élèves de ces écoles fermées ont été réinstallés dans d’autres établissements. Il annonce que des dispositions sont été prises pour permettre aux candidats des zones d’insécurités de passer les examens.

Source : Studio Tamani 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.