PLAINTE CONTRE LE MALI AUX ETATS-UNIS : UN LOBBYISTE AMÉRICAIN RÉCLAME 94 MILLIONS DE DOLLARS POUR NON-PAIEMENT DE SES HONORAIRES

Le responsable du cabinet Stratcomms, Marc Porter, a porté plainte devant la cour du district du Nevada, (Etats-Unis),  contre l’Etat malien, début juillet,  pour manquement au paiement de ses honoraires dans le cadre des services effectués en 2018,  visant  à faciliter  la réintégration  du Mali  à l’initiative américaine en faveur du développement, (le  Millenium Challenge Corporation). Le lobbyiste américain réclame 94 millions de dollars américains.

A peine sorti des sanctions économiques et monétaires fortes de la Cedeao et de l’Uemoa, le Mali doit encore faire face à une contrainte économique. Une plainte est déposée à son encontre  devant la cour du district du Nevada,  aux Etats-Unis, par le lobbyiste américain Marc Porter. Le responsable du cabinet Stratcomms a saisi la justice américaine contre un manquement  de l’Etat malien de lui payer des honoraires (près de 600 000 dollars sur un total de 1,2 million de dollars) dans le cadre de ses services auprès des autorités maliennes de l’époque, afin de faciliter des rencontres avec des ténors de l’administration de Donald Trump. Missionné par l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga – décédé alors qu’il était en détention en mars dernier, le lobbyiste américain évoque  des incapacités de se trouver de nouveaux interlocuteurs, notamment  à causes des récents coups d’Etat de 2020 et 2021.

Selon Africa Intelligence, Marc Porter réclame à l’Etat malien  un peu moins de 1,2 million de dollars de dédommagements, ainsi que 93 millions de dollars pour “enrichissement injuste”.  « Ce dernier montant fait référence à l’aide financière supplémentaire accordée par les Etats-Unis au Mali en 2020, dont il estime être à l’origine », a précisé notre source.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.