« OPPOSITION » DU MALI AU NOUVEAU MANDAT DE LA MINUSMA : LA MISE EN GARDE DES ETATS-UNIS

Comme une mise en garde, les Etats-Unis ont vivement dénoncé jeudi dernier dans un communiqué la volonté du Mali de ne pas appliquer les dispositions du nouveau mandat de la force de l’ONU Minusma, adopté la veille par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Selon le communiqué du gouvernement américain, «Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par la déclaration du gouvernement de transition malien exprimant son intention de refuser à la Minusma la liberté de mouvement nécessaire à l’accomplissement de son mandat», a déclaré dans ce communiqué l’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield. «Agir ainsi serait une violation flagrante de l’accord sur le statut des forces (SOFA) que le gouvernement de transition est tenu de respecter», a-t-elle ajouté.

Le communiqué poursuit que : «Toute tentative de pays hôtes, de personnels de sécurité étrangers ou d’autres acteurs de bloquer la liberté de mouvement des soldats de la paix peut sérieusement compromettre leur sécurité et mettre en péril la mission elle-même», a insisté Linda Thomas-Greenfield. « La liberté de mouvement est essentielle pour que la Minusma s’acquitte des tâches qui lui sont confiées par le Conseil de sécurité de l’ONU», a-t-elle ajouté.

O.T

Source : Arc en Ciel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.