Mopti, Bandiagara et Douentza : 238 millions de F CFA pour 44 initiatives jeunes

Après les régions de Ségou et de San, le Programme Jeunesse et Stabilisation (Projes), a procédé à Mopti, le vendredi 12 août 2022, à la signature de convention dans le cadre de l’appui du Projes en faveur de 44  micro projets relatifs aux initiatives citoyennes et d’éveil socio-éducatif des régions de Mopti, Bandiagara et Douentza. Ainsi, par cette signature le Projes engage désormais ces jeunes dans le processus de recherche de la paix durable dans les régions du centre du Mali.

La cérémonie de signature de convention a coïncidé avec la commémoration de la Journée internationale de la jeunesse. Vu son importance, l’événement a été présidé par le représentant du  gouverneur de la région de Mopti. Il y avait aussi la représentante du président du Conseil régional de  Mopti, le coordinateur des chefs du village de la région de Mopti, le préfet du Cercle de Mopti et le représentant du maire de la Commune urbaine de Mopti. Lancé en décembre 2021, avec l’appui de l’opérateur de mise en œuvre Consult STEP, l’appel à candidature a permis de recueillir plus de 300 candidatures.

Finalement, ils étaient 77 contre 76 initialement prévus. Ainsi, les microprojets sont répartis comme suit : 33 pour les régions de Ségou et de San pour un montant global d’environ 186 millions et 44 pour les régions de Mopti, Douentza et Bandiagara pour un montant global d’environ 238 millions de F CFA. Par ailleurs, à Mopti, ils sont 220 groupements initiatives des micro-projets à recevoir deux sessions de formation sur la citoyenneté et cohésion sociale et sur la gestion de projet afin de les amener à mieux réaliser leurs activités dans leurs communautés et favoriser le vivre ensemble et l’entente.

A en croire le coordonnateur régional du Projes-Mopti, Ousmane Kouyaté, cette action permettra de faire des jeunes, de véritables remparts contre les maux qui minent la  cohésion et qui favorisent la paix sociale. Il n’a pas manqué de saluer les 44 structures retenues dans le cadre de cette initiative du programme dont le but est de promouvoir la paix, le vivre – ensemble et la cohésion sociale dans les  régions du centre du Mali.

Lancé en septembre 2018, avec comme objectif de promouvoir la stabilisation et le relèvement socio-économique du Mali, le Programme Jeunesse et Stabilisation (Projes) est financé par l’Union européenne à travers notamment le Fonds Fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, mis en œuvre par la GIZ et placé sous la tutelle du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Le Programme est bâti autour de deux composantes majeures à savoir le renforcement de la fonctionnalité et de l’accès de proximité aux services socioéconomiques de base et la promotion du développement économique local par la formation , l’insertion socioprofessionnelle et la création d’opportunités économiques pour la jeunesse ainsi que d’une composante transversale relative à la promotion de la cohésion sociale.

Au titre des deux composantes majeures, plusieurs réalisations ont été faites par le Programme. On peut citer entre autres : la construction et/ou la réhabilitation de plus de 130 salles de classes, l’équipement de 10 centres de santé communautaires nouvellement construits et non équipés, la réhabilitation de 16 Cscom, la construction de 56 ouvrages hydrauliques, l’insertion de plus de 1600 jeunes dans les travaux à haute intensité de main d’œuvre, la création de plus de 600 activités génératrices de revenus en faveur des jeunes, la construction de 9 infrastructures culturelles et sportives dont une salle polyvalente au profit des jeunes de Mopti. Au titre de la composante transversale, plusieurs initiatives de promotion de la cohésion sociale ont déjà été déjà réalisées et l’appui aux initiatives citoyennes et d’éveil socioculturel qui est l’un des projets phare de cette composante.

Le Coordinateur dit espérer que ces initiatives sportives, culturelles, éducatives des jeunes seront de véritables leviers de prévention de l’extrémisme violent et de mobilisation en faveur du vivre-ensemble et de la cohésion sociale. « Toutes choses qui permettront aux jeunes d’être ensemble dans ces micro projets, mais aussi d’exploiter ensemble et à bon escient les services sociaux de base et les activités génératrices de revenus mis à leur disposition par le Projes », explique-t-il.

Pour sa part, le représentant du gouverneur de la région de Mopti a exhorté les bénéficiaires à être de véritables acteurs de changement en faveur d’un monde meilleur, en faveur d’un Mali meilleur, apaisé, solidaire, uni et indivisible. Le Coordinateur des chefs du village de la région de Mopti, le représentant du Maire de la région de Mopti, le Président du Conseil régional des jeunes de la région de Mopti, ont tous exprimé leur joie pour ce programme initié par le Projes et ont souhaité bon succès dans la mise en œuvre de ces initiatives.

 

Ibrahima Ndiaye

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.