MAUVAISE ATTRIBUTION OU VÉRITABLE SCANDALE ?

Après ATT-bougou et RPM-Bougou va-t-on vers M5-bougou ? Véritable séisme ou tempête dans un verre d’eau ? L’embrasement des réseaux sociaux suite à la publication de la liste de bénéficiaires des logements aura provoqué quelques remous dans le landernau politique et donné quelques frayeurs à quelques institutionnels et affiliés. Mauvaise attribution ou manipulations de fichier pour mettre la Transition dans l’embarras ?

Comment expliquer que les proches du pouvoir sans postuler aient été bénéficiaires ? Comment accepter qu’une administration sérieuse attribue des biens de l’État à des particuliers sans adresse dans un pays où l’homonymie fait légion ? Et qu’en est-il des noms de ministres et des proches ou membres de la famille du Premier ministre ou de barrons du M5-RFP sur la liste des bénéficiaires ? Pour Adama Ben Diarra, la pilule est trop amère pour être ingurgité. Aussi demande-t-il «l’annulation pure et simple de ces attributions frauduleuses… Nous ne pouvons pas combattre la corruption sous les régimes précédents et cautionner les mêmes pratiques dans le Mali Kura.»

L’influent leader de la jeunesse révolutionnaire de la Transition est-il parti vite en besogne en accusant sans vérifier les charges contre le régime de la Transition ? Dénonçant un procès en sorcellerie Abdel Kader MAIGA du M5-RFP supposé comme l’un des bénéficiaires « falaki » d’un logement social recadre le débat : «Je n’ai jamais postulé pour un logement social et personne ne m’a informé ou envoyé une décision d’attribution de logement social…Donc je ne me reconnais dans rien…»

Alors, la question est qui a inséré son nom sur la liste ou qui est cet autre Abdel Kader MAIGA au moment où circule sur les mêmes réseaux une autre liste ?

Face à la polémique stérile, la Coalition pour la Défense du Droit au Logement au nom des « 2 218 bénéficiaires et familles souhaitent toutes les bénédictions du monde à Son Excellence le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État et au Premier Ministre, Chef du Gouvernement ». Anoter que cette Coalition pour la Défense du Droit au Logement l’attribution de 2022 est différente de celle 2019. « Le chantage, la corruption et l’escroquerie sont finis dans l’attribution des logements sociaux au Mali. Merci beaucoup aux autorités ». C’est votre Facebookan du jour

Source : Info-Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.