Mali-mercenaires ivoiriens à Bamako/ Les autorités évoquent un coup d’Etat qui a été déjoué

Les mercenaires ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako avaient une mission ultime, selon les autorités maliennes: renverser le régime du colonel Assimi Goïta. C’est ce qu’affirme avec force le porte-parole du gouvernement malien, le colonel Abdoulaye Maïga. Le procès qui sera intenté contre eux permettra d’en savoir davantage.

Pour les militaires maliens au pouvoir, il ne fait l’ombre d’aucun doute que « Le dessein funeste des personnes interpellées était manifestement de briser la dynamique de la Refondation et de la sécurisation du Mali, ainsi que du retour à l’ordre constitutionnel ». Cette affirmation est du porte-parole du gouvernement malien. Au regard des explications ambiguës des soldats ivoiriens au cœur du scandale, le Mali prend des mesures.

Il s’agit entre autres de « Mettre fin, avec effet immédiat, à l’activité de protection de la Compagnie aérienne « Sahelian Aviation Services » par des forces étrangères et exiger leur départ immédiat du territoire malienInviter la Compagnie aérienne « Sahelian Aviation Services » à confier dorénavant sa sécurité aux forces de défense et de sécurité maliennes« .

Par ailleurs, les autorités maliennes ont pris la décision de transmettre le dossier aux autorités judiciaires compétentes ; ce qui induira « la disposition des autorités judiciaires compétentes les quarante-neuf (49) militaires ivoiriens interpellés ». Enfin, les autorités maliennes disent également, « compter sur la coopération avec la République sœur de Côte d’Ivoire, afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire ».

Source : Afrikmag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.