Mali : le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge condamne fermement l’attaque qui a coûté la vie à deux travailleurs humanitaires de la Croix-Rouge

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est profondément choqué et attristé suite à la mort violente de deux travailleurs humanitaires de la Croix-Rouge tués hier lors d’une attaque par des hommes armés dans la région de Kayes au Mali.

Les travailleurs humanitaires rentraient d’une visite sur le terrain à Kayes lorsque leur véhicule a été attaqué. Les deux collègues ont été mortellement blessés. Deux autres membres de l’équipe ont survécu et sont profondément affectés par ce drame. La zone empruntée par les travailleurs humanitaires était considérée comme relativement sûre. L’une des victimes était un membre de la Croix-Rouge néerlandaise, l’autre était un employé de la Croix-Rouge malienne.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est très préoccupé par l’augmentation de l’insécurité dans la région du Sahel. Cette violence, de même que le fait de cibler des travailleurs humanitaires, complique la tâche des équipes de la Croix-Rouge qui peinent à fournir l’assistance requise aux communautés vulnérables de la région.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes tuées lors de l’attaque du 1er juin ainsi qu’à leurs collègues et à leurs proches.

Les travailleurs humanitaires ne doivent pas être pris pour cible.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

FICR

Bamako/Nairobi/Genève, 2 juin 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.