Mali : L’ancien ministre, Thierno Oumar Hass Diallo, en liberté provisoire

L’ancien ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo a bénéficié d’une « liberté provisoire », mercredi 17 août 2022, en attendant son procès, après huit mois de détention préventive à la Maison centrale d’arrêt( MCA) de Bamako.

 

L’information a été confirmée le même jour par plusieurs sources proches de sa famille. Pour rappel, l’ancien ministre en charge des Affaires religieuses, sous le régime de l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita (IBK), avait été écroué suite à un mandat de dépôt décerné par la Cour suprême qui l’avait interpellé le vendredi 31 décembre 2021, dans une affaire de présumée malversation financière relevée par le Bureau du Vérificateur général (BVG) en 2019.

À l’époque, il avait été inculpé, selon des sources judiciaires, dans les dossiers de détournement sur les opérations de recettes et de dépenses liées au pèlerinage à la Mecque pour les exercices 2016, 2017 et 2018. Ces infractions ont été relevées par le bureau du Vérificateur général (BVG).

Le montant de ces irrégularités financières présumées s’élève à plus de 639 millions de Fcfa. Selon des sources proches du dossier, la justice aurait accordé cette « liberté provisoire » en raison de la santé précaire de l’inculpé qui se serait dégradée récemment. Les proches de l’ancien ministre avait toujours clamé son innocence affirmant qu’il serait victime d’une cabale.

Source: L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.