Mahamane Maïga, chef de la mission d’appui à la réconciliation nationale : « La Semaine de la paix a pour principal objectif de réconcilier les Maliens »

Au Mali, une semaine du mois de septembre est désormais dédiée à la commémoration de la paix. La première édition se déroulera du 15 au 21 septembre 2022. « Cette initiative du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, le colonel Major Ismaël Wagué, a pour objectif de promouvoir la paix et le vivre ensemble à travers des séries d’activités au Mali et dans tous les coins du monde où notre pays à une représentation diplomatique », a annoncé Mahamane Maïga, chef de la Mission d’Appui à la Réconciliation nationale (MARN).

« La semaine de la Réconciliation est une initiative du ministre Ismaël Wagué. C’est lui qui a émis le vœu d’avoir une semaine de la Réconciliation au Mali au cours de laquelle, tous les Maliens vont communier ensemble enfin de se réconcilier et de se pardonner. La réconciliation n’est pas une question d’un seul jour. C’est un acte de tous les jours. A cet effet, comme le 22 septembre c’est la date de l’indépendance, nous avons choisi une semaine d’activités, d’entente et de cohésion pour clôturer avec le 22 septembre. C’est ainsi qu’on a institué du 15 au 21 la semaine de la Réconciliation.

Au cours de cette semaine, il y aura beaucoup d’activités au niveau national, régional, local et aussi dans les chancelleries. Ce serait désormais institué chaque année, soit la dernière semaine avant le 22 septembre.

Au niveau national, après le lancement officiel à Bamako au CICB, il y aura des activités sportives, des matchs de football, des émissions sur plusieurs chaînes TV et radios, des concours sur la maîtrise de l’Accord issu du processus d’Alger. Il est aussi prévu des lectures collectives du Coran, des conférences et des messages de paix sur plusieurs plateformes. Il y aura aussi des caravanes et des journées culturelles sur toute l’étendue du territoire et dans les ambassades. La finale sportive, la collecte de sang et la nuit de la réconciliation au Palais de la culture mettront fin à la semaine de la réconciliation.

Ce programme au niveau national est envoyé au niveau régional et local. C’est à chacun de voir en fonction de ses spécificités, les activités à mener pour l’atteinte des objectifs.

Il faut que tous les Maliens s’investissent pour que cette première édition soit une réussite. Cette réussite est un gage de paix pour le Mali. Nous invitons tout le peuple  à se retrouver autour de la semaine de réconciliation afin d’en faire un événement de portée national », a expliqué le Chef de la MARN, Mahamane Maïga lors d’un entretien.

Koureichy Cissé

Source:Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.