LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ : LE COMMISSARIAT DU 3ÈME ARRONDISSEMENT DÉMANTÈLE UN RÉSEAU DE TRAFIQUANTS DE DROGUE

Lors d’une patrouille pédestre (patrouille à pied) à Bamako, le commissaire divisionnaire, Amadou Balobo Maïga  et ses hommes ont  saisi récemment une importante quantité de drogues au marché de N’golonina. 

Les autorités chargées de notre sécurité, en particulier le directeur général de la police et le directeur régional de la police nationale du district de Bamako ont décidé de multiplier des patrouilles, notamment les patrouilles pédestres à Bamako. C’est dans cette logique que le commissariat du 3ème arrondissement a effectué, récemment, une opération au marché de N’golonina, en commune 2 du district de Bamako. Au cours de cette opération, le commissaire divisionnaire chargé du 3ème  arrondissement, Amadou Balobo Maïga et ses hommes ont découvert une cache d’herbes de cannabis en plein cœur de ce marché.

Interrogé pour la circonstance, le Commissaire Amadou Balobo Maïga a indiqué que ce sont les animateurs de ces réseaux, qui ravitaillaient le marché. Ils avaient, pour la plupart, été arrêtés dans le cadre de cette opération. Et le commissaire de regretter qu’aucune mesure d’accompagnement n’a été prise, afin que ces derniers ne retombent pas dans cette pratique, car, explique-t-il, ces bandits n’ayant d’autres alternatives que le trafic de drogue, reprendront le service, une fois après avoir purgé leur peine.

Après cette brillante mission, le Commissaire Amadou Balobo Maïga a souligné qu’après l’interpellation des malfrats, ils ont pu saisir une quantité importante de chanvre indien. «Les investigations dudit arrondissement ont montré que ces produits étaient destinés à la zone d’orpaillage de Kéniéba. Grâce à la bonne collaboration entre les forces de police, le commissariat de police de Kéniéba a pu interpeller les auteurs et les complices sur le terrain.  C’est un grand réseau et les arrestations continuent. Des sacs de 50 kg sont remplis de cannabis, de chanvre indien, des tramadols » a-t-il expliqué.

Il faut rappeler que cette patrouille pédestre a permis l’arrestation d’un baron de la drogue bien connu à Bamako et en commune 2 en particulier. Ce trafiquant est connu pour son rôle dans le ravitaillement des différents marchés de la capitale, des zones d’orpaillage et des réseaux djihadistes et terroriste. L’enquête est en cours en vue de démanteler le reste du réseau. Enfin, le commissaire divisionnaire de police Balobo Maïga, en charge du Commissariat de police du 3ème arrondissement, a saisi l’occasion pour inviter la population de la commune 2 à plus de collaboration avec la police pour faciliter la  traque des malfrats, qui abondent dans la capitale.

Abréhima GNISSAMA

Source : Mali Horizon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.