L’IMAM OUMAROU DIARRA À LA SORTIE DE L’IMAM DICKO : « ASSIMI GOITA ET CHOGUEL NE SONT NI ARROGANTS NI DES ORGUEILLEUX »

Invité pour le Forum de Bamako, la semaine dernière, l’imam Mahmoud Dicko s’est permis de traiter les autorités du pays « d’arrogants », et la communauté internationale d’être « orgueilleuse ». En réaction à ces propos, le ministre délégué imam Oumarou Diarra n’a pas manqué de réponse pour l’ex-autorité morale du M5-RFP, en l’occurrence imam Mahmoud Dicko.

Encore une fois, l’imam de Badalabougou fait parler de lui. Longtemps silencieux, le pivot du mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques(M5-RFP) serait dans une logique de sortir de sa moquée. Les mots, employés la semaine dernière par le « puissant opposant » au régime de l’ex-Président de la République, IBK, attestent qu’il ne partage pas la même vision que plusieurs autres citoyens du pays, quant à la gestion actuelle de la transition en cours. Le parrain de la CMAS trouve que les autorités du Mali « sont arrogantes ». Aussi, l’imam taxe la communauté internationale d’être « orgueilleuse ». D’après lui, les Maliens se sont vus dans cette situation d’embargo à cause, d’une part, de « l’arrogance » des gouvernants du pays et d’autre, dit-il haut et fort, à cause de « l’orgueil » de la communauté internationale. Une situation qui, a-t-il exprimé, ne saurait perdurer. Pour sa part, le ministre imam Oumarou Diarra a réagi aux propos de Mahmoud Dicko. D’un ton ferme, le ministre délégué auprès du ministère de la Santé et du Développement disait ceci avec le chapelet dans son main droite : « Le colonel Assimi Goita et le Dr. Choguel Kokalla Maiga ne sont ni arrogants, ni orgueilleux ou des personnes qui font du mal ». En clair, imam Oumarou confirme que le Président de la transition et son Premier ministre continuent d’œuvrer pour les citoyens. « Assimi et Choguel ne sont en train de faire que ce que les Maliens demandent », a-t-il confié, rappelant que le Mali n’est pas n’importe quel pays.

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.