« LEVÉE DE BOUCLIERS » CONTRE LA PRESENCE MILITAIRE DE LA FRANCE EN AFRIQUE OCCIDENTALE: DOMINIQUE DE VILLEPIN, ANCIEN PREMIER MINISTRE FRANÇAIS, CONSEILLE À SON PAYS UNE POLITIQUE « MOINS DOMINANTE » ET DE « RESPECTER LA SOUVERAINETÉ DES PAYS EN QUESTION »

Ces temps-ci, en Afrique de l’Ouest, la présence des militaires Français dans certains Etats en lutte contre le terrorisme est vivement contestée. Les résultats engrangés par les forces Françaises contre les sanctuaires terroristes sont loin d’être probants aux yeux des populations, voire certains dirigeants. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui se manifestent pour exiger le départ des militaires Français de leur sol. Aussi, sur le plan diplomatique, la France et certains pays d’Afrique ne soufflent plus dans la même trompette à cause de la posture prise par les autorités Françaises. Donc, pour conserver ses bonnes relations, Dominique de Villepin, ancien premier Ministre Français a conseillé à son pays une politique « moins dominante » et de « respecter la souveraineté des pays » afin de sauver sa relation avec les Etats en question.

Cela va sans dire, la levée de boucliers contre la (…)

Par MAMADOU SEKOU TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.