Le GSIM menace de mener des opérations contre la ville de Bamako

Dans une courte vidéo diffusée sur internet, le jeudi 28 juillet 2022, Abou Yahya, un membre du conseil consultatif du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), a annoncé que des « opérations d’envergure » allaient être bientôt menées afin de faire un « blocus » de Bamako « jusqu’à l’aboutissement de la charia ». Selon Abou Yahya, le GSIM s’est déployé dans toutes les périphéries de Bamako et opérera de jour comme de nuit à l’intérieur de Bamako et toutes les grandes villes maliennes.

A noter que ces derniers jours n’ont pas été de tout repos pour l’armée malienne. Elle a repoussé des attaques terroristes visant des positions à Sévaré, Sokolo et Kalumba, tôt le mercredi 27 juillet 2022. Les bilans de ces attaques sont dressés ainsi : Sokolo (côté FAMa : 06 morts et 25 blessés dont 05 graves; côté ennemi : 48 morts) ; Kalumba (12 militaires morts dont 03 civils). Aussi du 21 au 22 juillet 2022, les groupes armés terroristes ont attaqué les forces armées maliennes à Douentza, Koro, Thy (Sévaré), Bapho, Ségou, Kolokani et Kati. L’attaque qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive a été celle menée à Kati, le vendredi 22 juillet 2022. Le bilan de cette attaque se présente comme suit : côté FAMa : 01 mort et 06 blessés dont 01 civil ; côté assaillants: 07 neutralisés, 08 interpellés et beaucoup de matériels récupérés.

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.