LE GRAND TOILETTAGE !

L’Histoire récente de notre pays nous enseigne que l’enracinement dans une culture séculaire a l’avantage d’un cheminement rigueur, parfois vertigineux, mais conservant les bases de celle-ci. Ce rappel réveille le sens cognitif des Maliens de souche, qui tenteront de faire vivre cette fibre de noblesse et d’honneur sommeillant en nous. Avec toutes sortes de difficultés, le peuple malien est sur le point de faire basculer le destin de l’Afrique dans une profonde autodétermination, libérant le peuple noir.

Dans cette lutte géopolitique, conduite par les autorités de la Transition rectifiée, à la tête desquelles le colonel Assimi Goïta et le Dr Choguel Kokalla Maïga, le peuple malien n’a d’autre choix que de conjuguer les efforts de cohésion, de résilience, de sagesse et de patriotisme. La vision du M5-RFP doit se matérialiser par une unité de pensée et une unité d’action, qui engagerait notre pays sur une voie royale de refondation. Cette dynamique ne doit pas être mise à mal par des comportements irresponsables et antipatriotiques de quelques acteurs que ce soit, donc nous sommes résolus à répondre à l’appel historique de la libération africaine en mettant tout en œuvre pour ce faire. La sortie inappropriée et incongrue des récalcitrants du M5-RFP Malikura est une enflure facilement traitable par les mesures de fonctionnement de l’état d’esprit M5-RFP. Les principaux leaders de ce M5-RFP Malikura sont dans une culture de l’incohérence qui les a rattrapés dans leur conférence de presse. En effet, ils prônent la cohésion en faisant la division. Le respect de soi nous commande de nous imposer un comportement exemplaire et cela, pour léguer un meilleur environnement à nos futures générations. C’est ce respect qui a manqué à ce groupe de politicards dénués de tout bon sens. Les voies insondables de l’omnipotent ont tracé le chemin de sortie de crise que personne ne peut entraver. Il est écrit que le Mali relèvera ce défi gigantesque d’autodétermination du peuple malien, d’où la configuration actuelle des équipes dirigeantes soutenues par le divin. La posture dilatoire d’une équipe ne changerait en rien les objectifs et les ambitions de la refondation tant souhaitée et obtenue par le peuple. Les critiques objectives et constructives ne font mal à personne, à fortiori un pouvoir, mais aller à contresens de la refondation est un acte de trahison, le peuple saura juger. Les forces du changement ont intérêt à regarder dans la même direction avec une unité d’action et les traîtres tomberont de toute façon. Celles qui sont en errance ont encore la chance de se ressaisir pour qu’enfin, nous puissions bâtir un Etat fort dans une refondation profonde.

Issa Kané

Porte-parole du FSD

Source: LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.