Le faux Colonel envoyait des obscénités à une femme mariée pour… s’amuser

D. Guèye, plâtrier de son état né en 1989, marié et père de trois enfants, est un sacré numéro. Selon les quotidiens Le Soleil et Enquête, qui donnent l’information dans leurs éditions de ce mardi, le gars se faisait passer pour un Colonel de l’administration pénitentiaire.

 

Ce, pour tenter d’extorquer des fonds à la dame A. Ndiaye, qui est sa voisine à Keur Ndiaye Lô, dont le fils était incarcéré à la prison de Rebeuss. Ne s’arrêtant pas à si bon chemin, il déclare sa flamme à la femme mariée et lui balance, à gogo, des audios, vidéos et images obscènes.

En effet, D. Guèye, qui a plus d’un tour dans son sac, suggère à sa voisine A. Ndiaye de lui remettre 100 000 F Cfa pour trouver un avocat à son fils détenu. À charge pour lui d’ajouter le même montant pour payer les honoraires.

Des explications tirées par les cheveux qui finiront par intriguer la dame A. Ndiaye et semer le doute dans son esprit. D’autant plus que D. Guèye, sans s’en rendre compte, s’est une fois présenté à elle comme quelqu’un qui travaille à la Section de Recherches. Malgré son mea culpa, il a été condamné à deux ans de prison dont trois mois ferme.

Poursuivi pour tentative d’extorsion de fonds, usurpation de fonction et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, D. Guèye a plaidé coupable, en déclarant qu’il voulait juste s’amuser, avant de s’excuser auprès de la dame qui s’est finalement désistée de son action en justice.

SOURCE : SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.