«L’ARMÉE FRANÇAISE A DÉCIDÉ DE QUITTER LE MALI, MAIS LE COMBAT CONTINUE AILLEURS»

LE PORTE-PAROLE DE L’ARMÉE FRANÇAISE, GÉNÉRAL PASCAL IANNI A INDIQUÉ QUE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME VA SE POURSUIVRE AU SAHEL APRÈS LE RETRAIT DU MALI.

Dans une interview à RFI, le Général Pascal Ianni, porte-parole des Armées françaises a alerté sur la montée en puissance des groupes armés terroristes au Mali depuis l’enclenchement de la procédure du retrait des forces françaises du Mali. « Ce qu’on avait réussi à empêcher c’était la territorialisation, la création d’un califat territorial. Mais l’EIGS remonte en puissance« , déplore le général.

Répondant aux informations sur le départ des troupes françaises, le général précise que l’armée a été décidé de se retirer en raison du contexte politique depuis la prise du pouvoir par les militaires. Il rassure par ailleurs que les troupes françaises resteront engagées au Sahel et dans les pays ouest-africains en fonction des demandes desdits Etats. «L’armée française a décidé de quitter le Mali, mais le combat continue ailleurs», a déclaré le Général Pascal Ianni.

Nathalie Yamb: “L’armée française est l’ennemie des populations africaines”

Des déclarations qui corroborent la dernière sortie d’Emmanuel Macron lors de la fête nationale du 14 juillet. «L’armée française ne pouvait plus rester sur le sol malien aux cotés d’un pouvoir politique qui n’était plus légitime», avait lancé le locataire de l’Elysée.

sources: independant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.