LANCEMENT SEMAINE DES MARQUES : UNE BELLE VITRINE POUR LES MARQUES DU MALI

Prévue du 14 au 19 mars, la première édition de la Semaine des Marques a été officiellement lancée hier lundi par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga. Évènement de grande portée, la Semaine des Marques constitue une belle vitrine pour célébrer et donner une meilleure visibilité aux marques nationales.

Initiative du Centre malien de Promotion de la Propriété industrielle (Cemapi), la Semaine des marques est organisée en collaboration avec l’Agence de Communication Spirit McCann. Elle s’inscrit dans le cadre de promouvoir l’utilisation stratégique de la propriété industrielle par les entreprises maliennes. De ce fait, la Semaine des Marques met en compétition les marques créées, protégées et exploitées au Mali, sous le thème : « Une marque compétitive : un outil de conquête de marchés ».  Les prix en compétition dont les lauréats seront dévoilés le samedi 19 mars, sont entre autres : la meilleure marque féminine, la meilleure marque à l’international, la marque préférée du public, la meilleure marque produit, la meilleure marque de service.

Durant toute la semaine, au-delà du vote pour déterminer les lauréats des différents prix, plusieurs autres activités seront menées.  Il y aura l’exposition des marques dans les grandes artères de Bamako, des caravanes de promotion et de sensibilisation, des journées porte ouverte, des panels, des ateliers de formation, des émissions télévisées et de radiodiffusion ainsi que des jeux concours.

Pour le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, la célébration de la Semaine des Marques offre l’opportunité de mettre en exergue un défi propre au contexte actuel du Mali : « Celui de made in Mali ».

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre a fait savoir qu’avec la mondialisation, la concurrence est devenue intense à tel point qu’elle est devenue une menace pour les entreprises qui ne sont y pas préparées.  A cet effet, il a rappelé la nécessité pour les entreprises de faire recours à la propriété industrielle. « L’identité des marques permet de créer et de renforcer les liens entre les entreprises et les consommateurs. Les marques sont les actifs de propriété industrielle. Elles sont également des outils, par excellence de marketing, de compétitivité et d’expansion des entreprises dont elles permettent d’identifier sur le marché, de fidéliser la clientèle et de conquérir une part de marché et de se mettre à l’abri de la contrefaçon en sécurisant leur investissement. La propriété industrielle constitue un outil précieux pour le développement économique et technologique de notre pays »a expliqué Choguel Kokalla Maïga saluant au passage le secteur privé malien pour son dynamisme, sa résilience malgré le contexte difficile actuel du pays.

Alassane CISSOUMA

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.