La visite du président Macky Sall : Ce soutien ne serait- il pas venu un peu trop tard ?

Le président Sénégalais Macky SALL, président en exercice de l’Union Africaine (UA) était en visite de quelques heures ce lundi  15 août 2022 dans la capitale malienne. Au cours de sa brève escale bamakoise il s’est entretenu avec son homologue malien  le président de la Transition ; le Colonel Assimi Goïta. Les échanges ont porté sur des questions d’intérêts communs aux deux pays voisins et sur l’actualité brulante de l’heure, à savoir l’arrestation et la détention des 49 militaires ivoiriens. Macky Sall n’a pas manqué de  souligner tout son  soutien aux autorités maliennes dans sa lutte contre le Terrorisme. Il évoquera également la nécessité d’une synergie d’action avec  toute la communauté africaine et internationale afin de vaincre l’hydre terroriste. La seule question qui taraude les esprits des maliens est celle de savoir  Pourquoi c’est maintenant que le Président sénégalais rend visite à celui du Mali ?

Une question que seul le Président Sénégalais Macky SALL peut répondre. Pour l’heure en plaçant sa brève escale dans son contexte, deux grilles de lecture s’offre à nous. La première est que le Sénégal étant sur le point de voir diminuer son marché avec le Mali, car ce dernier a décidé d’aller voir en Guinée et en Mauritanie, le Président sénégalais veut séduire les autorités maliennes en accordant des facilités pour maintenir le statu quo. La deuxième grille est qu’en sa qualité Président en exercice de l’UA et surtout membre influent de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest, CEDAO, il est de son devoir d’éteindre le feu chez son voisin avant de penser à le faire ailleurs. La probable troisième grille pourrait être de convaincre le Mali à renoncer à sa coopération avec la Russie pour rester dans le giron de l’occident.

En effet, à la question de savoir pourquoi c’est seulement maintenant que Macky Sall rend visite au Mali ? Pour beaucoup des maliens,  le voisin que tout lie avec le Mali, l’histoire, la culture, l’économie, les peuples, à savoir le Sénégal, peut-il voir le Mali souffrir tant alors qu’il pouvait peser de tout son poids sur l’échiquier sous régional, régional et international pour ne pas durement sanctionner son voisin, le Mali ? C’est pourquoi les maliens ont accueilli sans grand enthousiasme cette visite, bien qu’opportune dans le contexte de l’isolement du pays.

Pour rappel, tout est parti des sanctions de la CEDEAO et de  l’UEMAO qui ont été imposées sur le Mali. Des sanctions, qualifiées d’illégales et d’illégitimes par les autorités maliennes et de l’ensemble du peuple Malien. Le Président sénégalais a soutenu cet embargo sachant que son pays allait subir les mêmes conséquences que le Mali, même si c’est à des proportions différentes, car nos économies sont liées. Contrairement au Président, le peuple Sénégalais a soutenu le Mali et a même manifesté pour soutenir le Mali. L’illustration parfaite de ce soutien est la marche d’un groupe des jeunes sénégalais à des milliers de kilomètres pour soutenir les autorités maliennes et montrer qu’ils sont  de cœur avec le peuple malien.

Oumou SISSOKO   

Source: L’Alternance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.