La mine d’or de Loulo a rapporté au Mali 337 millions de dollars

Selon la compagnie canadienne Barrick Gold Corporation, la mine d’or de Loulo a rapporté au 1er semestre 2022, près de 337 millions de dollars à l’économie et à l’Etat maliens.

«Au cours du premier semestre de l’année, nous avons apporté 337 millions de dollars à l’économie malienne sous forme d’impôts, de redevances, de dividendes, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux, portant la contribution à vie de Barrick, anciennement Randgold, à 8,5 milliards de dollars», a annoncé Mark Bristow, le président et directeur général de Barrick Gold Corporation, propriétaire de la mine d’or de Loulo.

«Nous sommes particulièrement fiers du fait que la fosse Gara West est exploitée pour nous par deux entrepreneurs maliens que nous avons encadrés», se réjouit-il.

Barrick Gold nourrit d’espoir.  La compagnie estime déjà que le complexe Loulo-Gounkoto «est en voie d’atteindre ses objectifs de production pour 2022, de remplacer l’épuisement annuel des réserves pour prolonger davantage la durée de vie de sa mine et de maintenir son bilan de sécurité exemplaire, sans accident avec perte de temps ni événement environnemental majeur pendant l’année».

Au Mali, la société minière canadienne investit parallèlement dans des projets communautaires économiques durables. Par exemple, elle a créé «un motel, une ferme pour les femmes de Kenieba et trois systèmes d’approvisionnement en eau au cours du trimestre». La construction du lycée agricole de Loulo et qui a déjà «formé 21 femmes et 143 hommes et créé 30 exploitations» fait partie aussi des réalisations de la société.

Aliste Flandrain

Source : Le Magazine du Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.