INTERVIEW (PRESQUE) IMAGINAIRE- IBK : « Maouloud Ben Katra doit restituer le véhicule de l’état qu’il a gardé par devers lui ; sinon je me verrai oblige de sortir les cadavres qu’il garde dans son placard »

LES MARCHES, TANTÔT, EMPÊCHÉES, TANTÔT, RÉPRIMÉES, DE L’OPPOSITION ; LE MASSACRE DES 42 CIVILS NON LOIN DE MÉNAKA PAR, DIT-ON, DES DJIHADISTES ; LE RETOUR DÉFINITIF D’ATT AU MALI PRÉVU POUR LE 15 JANVIER 2019 ; LA SOMMATION FAITE À MAOULOUD BEN KATRA DE RENDRE UN VÉHICULE V8 QU’IL A GARDÉ PAR DEVERS LUI APRÈS SON DÉPART DU GOUVERNEMENT, L’INSALUBRITÉ DANS LA VILLE DE BAMAKO…. TELS SONT, ENTRE AUTRES, LES SUJETS ABORDÉS DANS CETTE INTERVIEW IMAGINAIRE. OU PRESQUE.

MR LE PRÉSIDENT, LES MALIENS CONSTATENT, À LEUR CORPS DÉFENDANT, QUE LES MANIFESTATIONS À CARACTÈRE POLITIQUE, SONT SOIT RÉPRIMÉES PAR LES FORCES DU DÉSORDRE, SOIT EMPÊCHÉES ; ALORS QU’ELLES SONT AUTORISÉES PAR LA CONSTITUTION…

DIS-MOI : TU PARLES AU NOM DE SOUMAÏLA CISSÉ OU TU PARLES AVEC LA BOUCHE DE TIÉBILÉ DRAMÉ ? JE NE COMPRENDS PAS LE MOLLAH. T’AS PLUTÔT INTÉRÊT À DEVENIR MON « PORTE- BOUCHE », C’EST À DIRE MON PORTE-PAROLE. AU LIEU DE DÉFENDRE CES ÉTERNELS PERDANTS.
MAIS LAISSE-MOI TE DIRE CECI : LA RÉCRÉATION EST TERMINÉE ; DÉFINITIVEMENT, TERMINÉE. ET CELUI QUI SERAIT TENTÉ DE DESCENDRE DANS LA RUE POUR MARCHER TROUVERA LE « TIGRE » SUR SA ROUTE.

C’EST QUI CE « TIGRE » ?

TU SAIS, MIEUX QUE QUICONQUE, DE QUI JE PARLE. TA PROVOCATION RISQUE DE TE COÛTER CHER. TRÈS CHER. TROP CHER.

DANS LA NUIT DU MARDI 11 AU MERCREDI 12 DÉCEMBRE, 42 CIVILS ONT ÉTÉ EXÉCUTÉS, PLUSIEURS AUTRES ONT ÉTÉ BLESSÉS ET DES MAISONS BRÛLÉES, À MÉNAKA, PAR L’ORGANISATION ETAT ISLAMIQUE DIRIGÉE DANS CETTE ZONE PAR SON CHEF, IDNAN ABU SAHARAOUI.
LES MALIENS ATTENDAIENT VOTRE RÉACTION. EN VAIN.

QUAND J’AI APPRIS CELA, LE MOLLAH, J’AI PLEURÉ À CHAUDES LARMES. COMMENT PEUT-ON PERPÉTRER DE TELLES ATROCITÉS SUR DES POPULATIONS CIVILES QUI NE DEMANDENT QU’À VIVRE EN PAIX ?
J’AI CESSÉ DE RÉAGIR, FACE À CES ATROCITÉS. NON PAS PAR INDIFFÉRENCE ; MAIS POUR NE PAS ENCOURAGER LES AUTEURS DE CES HORREURS. ON NE PEUT ÊTRE INDIFFÉRENT À DE TELLES HORREURS. SURTOUT, QUAND LES VICTIMES SONT NOS PROPRES CONCITOYENS.
L’OBJECTIF VISÉ PAR CES TERRORISTES EST DE TORPILLER LE PROCESSUS DE PAIX, QUI VIENT DE PRENDRE SA VITESSE DE CROISIÈRE. ILS PERDENT LEUR TEMPS. RIEN NE NOUS FERA REVENIR EN ARRIÈRE. MÊME LES LEADERS DES GROUPES ARMÉS, QUI CROYAIENT SABOTER LE PROCESSUS DE PAIX ONT FINI PAR COMPRENDRE QU’IL N’Y A PAS D’AUTRE ALTERNATIVE QUE CELLE DE LA PAIX.

LE GOUVERNEMENT POURRAIT-IL, UN JOUR, VENIR À BOUT DE CES « BARBUS », SANS FOI, NI LOI ?

INCHALLAH !

LE RETOUR DÉFINITIF D’ATT, AU MALI, SERAIT PRÉVU POUR LE 15 JANVIER 2019. POUVEZ-VOUS NOUS LE CONFIRMER ?

MON FRÈRE ATT RETOURNERA, DANS SON PAYS, INCHALLAH. AVEC TOUS LES HONNEURS DUS À SON RANG.

LE 15 JANVIER 2019 ?

QUE CE SOIT LE 15 JANVIER OU LE 15 FÉVRIER 2019, IL RENTRERA AU PAYS. PAROLE D’IBK, L’UNIQUE « KANKÉLINTIGUI » DE LA CLASSE POLITIQUE MALIENNE.

MR LE PRÉSIDENT, VOTRE « ANCIEN GRIOT NATIONAL », MAOULOUD BEN KATRA, EX-MINISTRE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, EST SOMMÉ DE RESTITUER UN VÉHICULE V8, IMMATRICULÉ AR 9746 MD, QU’IL AURAIT GARDÉ PAR DEVERS LUI, APRÈS SON DÉPART DU GOUVERNEMENT. AVEZ-VOUS UN MESSAGE À LUI ADRESSER À CET EFFET ?

UN SEUL MESSAGE : RENDRE AU DÉPARTEMENT CONCERNÉ CE VÉHICULE, AVANT QUE JE NE ME CHASSE. SINON… ?!

SINON QUOI, MR LE PRÉSIDENT ?

SINON, JE ME VERRAI OBLIGÉ DE SORTIR TOUS LES CADAVRES QU’IL GARDE, JALOUSEMENT, DANS SON PLACARD. COMPRENNE, QUI POURRA !

MR LE PRÉSIDENT, BAMAKO, NOTRE CAPITALE EST DEVENUE UNE POUBELLE À CIEL OUVERT. POURTANT LA SOCIÉTÉ OZONE EST LIÉE AU MALI PAR UN CONTRAT. N’EST-CE PAS UN PARADOXE ?

MAIS OZONE TRAVAILLE, LES RUES SONT PROPRES.

MR LE PRÉSIDENT, SEULES LES RUES QUE VOUS EMPRUNTIEZ SONT PROPRES, LES AUTRES CROULENT SOUS LES ORDURES…

AH BON ?

VOUS POUVEZ LE VÉRIFIER…

JE LE FERAI, LE MOLLAH, POUR TE PROUVER QUE J’AI RAISON

MR LE PRÉSIDENT, QUELLE EXPLICATION DONNEZ-VOUS AU COMPORTEMENT, POUR LE MOINS, ÉTRANGE DE LA SOCIÉTÉ OZONE DANS NOTRE BELLE ET SALE CAPITALE ?

IL PARAÎT QU’ON LUI DOIT DE L’ARGENT, BEAUCOUP D’ARGENT.

COMBIEN ?

LE MAIRE DU DISTRICT PARLAIT DE 10, VOIRE 17 MILLIARDS CFA.

PROPOS RECUEILLIS PAR LE MOLLAH OMAR

SOURCE: CANARD DÉCHAINÉ

Laisser un commentaire