GAO : Le chef du mouvement Ganda Koy échappe à un assassinat

Le chef du mouvement d’auto-défense «Ganda Koy», Ayouba Missilim, a été la cible d’une attaque d’hommes armés non identifiés dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mai 2022. Les assaillants ont ouvert le feu sur l’homme devant le bar «Escale» situé en plein cœur de la ville de Gao. Blessé, il a été aussitôt admis à l’hôpital pour recevoir des soins adéquats.

Source : Le Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.