FRONT SOCIAL : LE FSD, LA CMAS DE L’IMAM DICKO ET LE MOUVEMENT ESPOIR MALI KOURA EXPRIMENT LEUR RAS-LE-BOL FACE À LA GOUVERNANCE DU PAYS

Le Mouvement Espoir Mali Koura (EMK), la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) et le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) ont tenu une rencontre tripartite le mardi 26 mai 2020 au Siège de la CMAS à Magnambougou-Faso Kanu (Bamako).

Dans un communiqué conjoint en date du 26 mai 2020, les trois organisations indiquent avoir procédé à une analyse approfondie de la situation sociopolitique de notre Pays, et ont relevé sa gravité mettant en jeu son existence, en raison d’une gouvernance aléatoire, mal conçue, symbole de la décrépitude du système en place.

Au constat de cette grave situation, les trois organisations ont décidé de lancer un appel patriotique à tous les Maliens, de l’intérieur et de la Diaspora, pour  « une grande mobilisation pour le sursaut national face à la gouvernance chaotique et prédatrice, au risque de partition du pays, aux atteintes graves aux principes républicains et démocratiques, notamment la confiscation du vote des citoyens ; un rassemblement des forces vives de la Nation afin de créer les conditions d’une union sacrée autour de l’idéal d’un Mali uni, prospère et respecté, à travers une refondation du système actuel ». Afin de mieux informer l’opinion nationale et internationale sur la vision et les objectifs de leur combat, les trois organisations ont convenu de tenir une conférence de presse le samedi 30 mai 2020 à partir de 11 Heures au Siège de la CMAS à Magnambougou-Faso Kanu (Bamako).

SOURCE: JOURNAL LE RÉPUBLICAIN

Laisser un commentaire