Frappes aériennes des FAMa à Boni (Douentza): 31 terroristes dont plusieurs chefs de la Katiba du Serma tués

Les forces armées maliennes (FAMa) viennent de mener une frappe contre une base de terroristes située à trois kilomètres à l’ouest du village de Serma, commune rurale de Boni (Douentza), dans la matinée du vendredi 27 mai 2022, aux environs de six-heures. Le bilan fait état de 31 terroristes tués, 27 autres blessés, 2 véhicules, une vingtaine de motos ainsi que divers matériels brûlés par les FAMa. L’information a été donnée par le Chef d’État-major général des Armées, ce jeudi 2 juin 2022, à travers un communiqué signé par le Directeur de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA),  le colonel Souleymane DEMBELE.

Depuis quelques mois, les FAMa ne ratent aucune occasion pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens sur le territoire national. C’est dans cette dynamique qu’une lutte farouche est menée contre les terroristes qui tentent de déstabiliser la sécurité au Mali.

Selon lui, les FAMa ont continué la précision du renseignement avec les perspectives de renforcement de la protection des populations et de leurs biens dans la région de Ménaka.

Par ailleurs, sur l’axe Gossi-Gao, le colonel Souleymane DEMBELE a signalé que les FAMa avaient réagi dans les actions aéroterrestres à une embuscade complexe  et qui avait occasionné un bilan provisoire de deux (2) morts et  neuf (9) blessés côté FAMa avec 2 véhicules détruits par des engins explosifs improvisés. Toutefois,  les FAMa ont neutralisé sept 7 terroristes, selon la DIRPA.

En revanche,  dans le secteur de Serma, les FAMa ont neutralisé le 13 mai dernier, 2 spécialistes de pose d’engins explosifs improvisés de la Katibat Serma, dans le cadre des opérations de fouille.  Aux dires du colonel Souleymane DEMBELE, les investigations ont permis d’identifier à ce jour, 13 mai , l’un des poseurs du nom de Boukary DICKO, un lieutenant très actif et très influent dans la zone.

Ainsi,  le chef d’État-major général des Armées a soutenu que les FAMa avaient mené une opération aéroportée le 24 mai 2022, engageant les forces spéciales dans les forêts de Guanguel et Laourou dans le secteur de Tenenkou ciblant un haut cadre de la Katibat de Macina.

Sur la base de renseignements précis reçus, selon lui, les forces aériennes FAMa ont mené, dans la matinée du 27 mai 2022, aux environs de 6 heures, une frappe contre une base terroriste située à 3 km à l’ouest du village de Serma, commune de Boni (Douentza).

Selon le communiqué de la DIRPA,  cette frappe a fait un bilan de 31 terroristes neutralisés dont des responsables recherchés. Il s’agit, selon le colonel Souleymane DEMBELE , entre autres  d’Abou Yahya Salahine , l’adjoint de l’émir de la Katibat Serma ; Abdoulaye Bah alias Abdoul Fataha, chef de base dans le secteur de Niaki ; de Dicko Boukari Alhadji  Saidou alias Abdoul AFAR , logisticien terroriste ; DIALLO Amadou alias Almoussada, originaire du village de Serma et grand-chef dans le leadership de la Katibat Serma ; de Sidi Ould Mohamed alias Abou Hazma, originaire du secteur d’Intillit, conducteur de Hamza Alcheguenty . Il était chargé de transporter des armes pour les combattants terroristes dans le secteur du Gourma. On y notait le nom d’Abou Naïm, combattant de la grande base de Serma.

Par ailleurs, selon le document de la DIRPA, le corps d’un responsable terroristes est en cours d’identification.

Toutefois,  le chef d’État-major général des Armées  a signalé que 27 autres terroristes avaient été blessés au cours de cette frappe, dont Moussa Hima DIALLO, légèrement blessé à la jambe et à la tête. Il a rassuré que tous les blessés ont été acheminés dans le village de Serma pour des soins médicaux.

Concernant le bilan matériel, la DIRPA a déclaré que deux véhicules pick-up avaient été brûlés dont un Kia. A cela s’ajoute selon elle,  une vingtaine de motos et divers matériels brûlés.

Aussi, le service de l’information des armées a indiqué dans son communiqué qu’ une  reconnaissance offensive des  FAMa aux environs de 16 heures  avait permis  le lundi 30 mai 2022 d’identifier un magasin des groupes armés terroristes à Zetenga-Hameau, village situé à 7 kilomètres au sud-ouest de Diabaly,  contenant 67 sacs de riz qui furent récupérés et acheminés à la base FAMa.

La DIRPA a expliqué que l’Unité de reconnaissance avait vigoureusement réagi à une prise à partie d’un des groupes armés lors de sa retraite, faisant 3 terroristes neutralisés.

Cependant, l’État-major général des Armées, dans son communiqué, a présenté ses condoléances aux deux FAMa morts au combat avant de  souhaiter prompt rétablissement aux blessés.

Enfin, il a rassuré  les populations qu’aucun effort ne sera de trop pour les Forces  armées maliennes dans leur lutte implacable pour la protection des personnes et de leurs biens et que les actions de recherche de renseignements, de poursuites et de neutralisation des terroristes jusque dans leurs derniers retranchements se poursuivent inéluctablement.

Par  SABA BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.