Exercice de simulation de gestion des incidents en milieu carcéral à Mopti

Ces activités répondaient à la nécessité d’atténuer les risques et menaces d’attaques contre des Maisons d’arrêt et de correction à la suite de constats établis par la MINUSMA et les autorités pénitentiaires. La formation et l’exercice pratique qui s’en sont suivi devaient permettre au personnel de faire face à des incidents de différentes natures et de les gérer avec professionnalisme, conformément aux normes nationales et internationales qui gouvernent la gestion des prisons.

Satisfecit du Lieutenant-Colonel Sibiry TOUMAGNON, Régisseur de la Maison d’Arrêt de Mopti : « Nous venons de revoir nos capacités de réponse et la synergie d’action que nous maintenons avec les autres corps habillés. Ce que nous venons de vivre nous rassure. Nous sommes prêts à faire face aux éventuels incidents qui pourraient survenir ».

Du côté de la MINUSMA, Sory SOW explique que « l’atelier est pédagogique et l’exercice de simulation est pratique. Les débriefings avec 79 participants ont permis de dégager les points forts et ceux à améliorer en cas d’incidents, notamment les ressources humaines et matérielles et la coordination entre les différents intervenants ».

Cet exercice de simulation est le troisième du genre organisé avec l’appui que la MINUSMA. Il s’agit d’une exigence de son Mandat mais aussi d’un arrêté interministériel qui prévoit que des exercices de simulation soient organisés tous les trois ans dans les établissements pénitentiaires.

Source : MINUSMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.