Enquête Mali-mètre 2022 : 82 % des Maliens souhaitent le retour de la paix

A travers une conférence ce jeudi 19 mai, Friedrich Ebert Stiftung a lancé officiellement l’édition de Mali mètre 2022 d’où la collecte déroulée du 13 mars au 4 avril. Elle porte sur un échantillon total de 2 344 personnes âgées de 18 ans et dans toutes les régions maliennes. L’objectif de l’enquête est de chiffrer l’opinion des Maliens sur le fonctionnement de l’Etat et la situation générale du pays en vue d’orienter les décisions politiques et d’impliquer les populations.

A travers les résultats de cette enquête, Friedrich Ebert Stiftung communique qu’en 2022, les actions prioritaires pour le gouvernement de transition  sont le rétablissement de la sécurité, la lutte contre l’insécurité alimentaire et la création d’emploi pour les jeunes. Cependant ces défis sont suivis de l’amélioration du système éducatif et la restauration de la paix.

Selon Mali-mètre, 76 % de la population plaident pour la lutte contre l’insécurité, 48 % pour la lutte contre l’insécurité alimentaire; 41 % pour la lutte contre le chômage et 40 % contre la pauvreté.

Plus de la moitié de la population enquêtée n’est pas satisfaite de la Minusma d’où et 58 % très insatisfaite. Les principaux reproches faites à la Minusma sont la non protection des populations contre les violences des groupes armés, la non reconnaissance de son mandat et être complice avec les groupes armés.

Au-delà de cela 60 % se dit très insatisfait du travail de Barkhane d’où 52 % de la population malienne estiment que le retrait de la force Barkhane aura un effet positif sur la sécurité dans leur région.

Pour la réinstauration de la paix et la réconciliation, plus de la moitié des enquêtés 49 % déclarent que l’accord d’Alger doit être relu et modifié.

Plus de 9 personnes sur 10 ont confiance en l’appui de la Russie pour aider le Mali a retrouvé son intégrité territoriale.

Il faut rappeler que depuis plus de dix ans, Mali-mètre sert à informer sur les attitudes de la population en donnant la voix à ceux qui ne sont pas entendus.

Fatoumata Kané

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.