En un mot : L’UNTM face au PM

C’est en principe aujourd’hui que le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga recevra l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM). Une rencontre pour détendre l’atmosphère délétère entre la centrale et le gouvernement.Pourquoi maintenant une telle concertation ? Nous sommes tentés de dire que les autorités ont pris l’ampleur de la grève largement suivie de l’UNTM  du 9 au 11 janvier 2019.

Qu’est-ce que le PM peut proposer de mieux aux travailleurs affiliés à l’UNTM pour obtenir une accalmie ? Pas grand-chose dans la mesure où le ministre en charge de la Fonction publique et les autres départements impliqués dans les négociations n’ont pas pu convaincre l’UNTM. Pis, le  secrétaire général de l’UNTM,  Yacouba Katilé va jusqu’à accuser le gouvernement d’avoir fait preuve de mauvaise foi tout au long des négociations. Va-t-il fléchir face au chef du gouvernement ?

Pour l’heure, il y a une forte attente chez les travailleurs qui souhaitent voir l’aboutissement de leur cahier de doléances. Coincé, le Premier ministre est dans l’obligation de proposer plus qu’un forum social en vue trouver une solution à la crise de confiance.

DAK

SourceL’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire