Éliminatoires CAN juniors : L’objectif est clair pour le sélectionneur

des Aiglonnets. Toutes choses qui semblent lui faciliter la sélection, la constitution de son groupe et la préparation en vue des éliminatoires qui pointent à l’horizon. « On termine pratiquement la préparation qu’on a commencée il y a deux mois environs. On a démarré avec les U17 qu’on avait déjà auxquels sont venus se greffer quelques joueurs des moins de 20 ans des première et deuxième divisions. C’est à partir de cet ensemble qu’on a formé une équipe qui a livré une bonne dizaine de matches amicaux et d’autres matches sont encore programmés. Sur le plan de la préparation qui prend quasiment fin, l’on peut dire que ça va bien », a expliqué le technicien malien. Evoquant le tirage au sort des éliminatoires, Demba Mamadou Traoré indique que l’objectif demeure unique. C’est-à-dire la qualification pour la phase finale de la prochaine CAN Juniors : « Ce sont des pays que nous connaissons et qui commencent à faire leur chemin dans le football de jeunes. L’objectif pour nous reste la qualification ce qui passe par l’obtention de l’une des deux places qualificatives lors du tournoi éliminatoire de Zone. On n’a pas mille objectifs, le seul demeure la qualification pour la phase finale de la CAN ». Avec la nouvelle formule adoptée par l’instance dirigeante du football continental, la phase éliminatoire se déroulera de façon zonale et les pays de la zone UFOA-A se retrouveront en Mauritanie cette année pour une sorte de championnat à deux poules prévu du 28 août au 10 septembre.

Vainqueur de la CAN Juniors 2019, le Mali, qui a hérité de la poule A, a comme adversaires : la Mauritanie, la Sierra Leone et la Guinée Bissau. En revanche, la poule B est composée de 5 pays que sont : le Sénégal, la Guinée, la Gambie, le Liberia et le Cap-Vert. Chacune dans sa poule, les équipes s’affrontent en aller simple pour déterminer l’équipe première qui jouera la finale. A l’arrivée, ce sont les finalistes qui se qualifient pour la phase finale de la CAN Juniors prévue en Égypte en 2023.

Alassane Cissouma

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.