Défense de la patrie: Fin de la formation commune de base de la 1ère vague des Centres de Touganisso 1 et 2

Le Chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées, le Général de Brigade, Ousmane Wélé, a présidé, hier jeudi, la fin de Formation commune de Base 2021 (FCB) de la 1ère vague du Centre d’Instruction de Touganisso 1 et 2. Il était accompagné pour la circonstance du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Wadidie Founè Coulibaly et du Directeur général de la Protection civile, le Général de Brigade Boukary Kodio.

n effet, 3118 recrues ont été présentées au drapeau, avec une prise d’engagement pour servir et préserver l’intégrité du territoire, au péril de leurs vies. Il s’agit de 1557 pour le Centre de Touganisso 1, dont 1023 des FAMa, 391 de la Police nationale et 153 de la Protection Civile. Pour le Centre de Touganisso 2, 1561 recrues ont été formées. Elles étaient constituées de 1023 éléments des Forces armées maliennes (FAMa), 394 de la Police nationale et 144 de la Protection Civile.

Pour la circonstance, le Directeur du Centre d’Instruction Touganisso 2, le Commandant Adjadji A. Maïga, a rappelé qu’au cours des 6 mois, les jeunes ont bénéficié de la formation physique militaire, à laquelle s’ajoutent des connaissances dans les domaines de la formation militaire générale et la formation opérationnelle. Toutefois, il a rappelé aux recrues que la carrière militaire est un métier difficile mais noble. Expliquant qu’être un élément des Forces armées et de Sécurité, c’est accepter beaucoup de contraintes. Avant d’ajouter que les connaissances acquises lors de cette formation ne sont pas définitives et doivent être entretenues et complétées.

O. BARRY

Source: l’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.