Crise sécuritaire: Yacouba KATILE appelle au dialogue avec les terroristes

48 heures après la série d’attaques terroristes contre les positions de l’armée nationale, le président du Conseil économique, social et culturel (CESC), Yacouba KATILE, a appelé ce lundi 25 juillet les autorités à explorer toutes les voies de sortie de crise sécuritaire dans laquelle le Mali est plongé depuis 2012, y compris le dialogue avec les groupes terroristes. 

Le Conseil économique social et culturel du Mali tient sa session extraordinaire avec son ordre du jour le renouvellement partiel de son bureau. Il s’agit de l’élection de deux secrétaires de bureau et des présidents de cinq commissions.

Se tenant dans un contexte de série d’attaques visant les forces armées maliennes, l’ouverture de la session extraordinaire de la 6e mandature du CESC a été une opportunité pour le président Yacouba KATILE de revenir sur l’alternative du dialogue avec les responsables des groupes terroristes en vue d’une sortie de crise.

« Aujourd’hui, il urge d’explorer toutes les pistes, en plus de l’option militaire, y compris celle du dialogue », a déclaré M. KATILE.

Cette option avait été retenue par les conclusions de la Conférence d’Entente nationale et du Dialogue national inclusif, mais elle n’a pas été réellement mise en application depuis. L’initiative a été confrontée notamment à plusieurs difficultés, donc politiques.

« Le Conseil économique, social et culturel de par ma voix, condamne avec la dernière énergie lesdites attaques et réaffirme son soutien constant et entier à nos forces de défense et de sécurité », a condamné le président KATILE.

Pour le président du CESC, l’heure est au rassemblement de toutes les filles et de tous les fils du pays comme un seul homme, derrière le président de la Transition, Assimi GOITA.

En revenant sur l’ordre du jour, il a rappelé que la session sera consacrée à l’élection des 1er et 2e secrétaires du bureau ainsi que les présidents des cinq commissions à savoir : développement rural, économique et financier, éducation, culture et communication, affaire sociale et santé et la commission science technique et environnement.

Également, la 6e mandature, dont il est en charge, boucle sa première année d’exercice courant ce mois. Profitant de l’occasion, le président Yacouba KATILE a présenté un aperçu de son bilan.

« Grâce à l’accompagnement des plus hautes autorités, nous avons pu tenir à date échue, toutes les activités statutaires », s’est réjoui le président du CESC en rappelant au passage l’élaboration du recueil des attentes des besoins et des problèmes de la société civile sur l’ensemble du territoire national.    

PAR SIKOU BAH

Source:INFO MATIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.