CRISE SÉCURITAIRE AU MALI : LE COL. ISMAËL WAGUÉ AU CHEVET DES RÉFUGIÉS DU CAMP DE M’BERRA, EN MAURITANIE

Dans le cadre des initiatives entreprises par la gouvernement pour la gestion de la crise sécuritaire et de l’ensemble de ses victimes, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, Chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué  a effectué une mission auprès des réfugiés du camp de M’berra, en Mauritanie, mardi 13 septembre 2022. Une occasion pour lui de rassurer que le gouvernement du Mali ne ménagera aucun effort pour apporter des réponses appropriées aux différentes préoccupations  exprimées par ces victimes de la crise.

Au nom des plus hautes autorités de la Transition, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, Chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué  a effectué, mardi 13 septembre 2022, une mission au camp des réfugiés de M’berra en Mauritanie. Objectif : réconforter et s’enquérir de la situation sociale, sécuritaire, sanitaire et humanitaire de ces victimes de la crise contraints de fuir leurs foyers pour se mettre à l’abri.

Accueilli à son arrivée par le Préfet de Bassiknou, le ministre Wagué s’est entretenu pendant très longtemps avec les responsables du Camp des réfugiés, plus particulièrement les représentants des femmes et de la jeunesse afin de recueillir toutes les difficultés  auxquelles ils sont confrontés.

Tout en souhaitant un retour rapide de la paix et de la sécurité au Mali, condition indispensable pour le retour de tous les réfugiés au bercail, le colonel-major Ismaël Wagué a rassuré ses visiteurs que le Gouvernement fera tout ce qui est possible pour apporter des réponses appropriées à leurs différentes préoccupations et doléances exprimées.

Il faut noter que cette rencontre fut un moment plein d’émotion (d’espoir et de convivialité) pour cette tranche de la  population malienne meurtrie par des années de souffrance causée par le terrorisme et la criminalité transnationale.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.