Coton malien : L’offre la moins chère du continent

Alors que le gouvernement ivoirien vient de fixer à 𝟑𝟏𝟎𝐅𝐂𝐅𝐀 son kilo, on peut noter que Bamako est à moins de 300 CFA. Une donne qui pourrait bien faciliter le pays à conserver sa première place si convoitée dans la sous-région.

Le prix d’achat du coton graine premier choix pour la campagne 2022-2023 a été fixé à 310 FCFA/kg par le conseil des ministres ivoiriens. Il s’agit d’une légère hausse de 10 Fcfa comparé au prix de la campagne précédente qui était de 300 FCFA.

C’est un nouveau record dans la filière ivoirienne. C’est aussi, le montant le plus élevé de la sous-région ouest-africaine, vu que les autres producteurs majeurs comme le Burkina Faso et le Bénin ont adopté un tarif de 300 Fcfa par kg, alors qu’au Mali, le prix bord-champ pour le coton a été établi à 285 Fcfa/kg.

Un prix qui défie la concurrence dans un contexte de levée de sanctions où le Mali a maintenu sa compétitivité grâce à la Guinée.Il faut rappeler qu’en mai dernier, Conakry a abrité le départ du coton malien dédié au commerce international, en présence du ministre du développement rural Modibo Keita puisqu’il s’agissait de l’écoulement de 750 tonnes depuis le port de Guinée.

Un cadre géré par le groupe Alport qui a facilité le départ d’une partie des 30 000 tonnes du coton malien dédié au marché mondial. De quoi permettre au Mali d’assurer des arrières par rapport à sa première place qui continue de tenter le Burkina et le Bénin.

Idrissa Keita

Source : Le Soft

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.