COOPÉRATION MILITAIRE : LE MALI EN PHASE AVEC DES PAYS DU MAGHREB

Notre pays est fortement engagé dans la lutte contre le terrorisme. Pour venir à bout de ce mal, une coopération militaire entre les pays frontaliers et non frontaliers semble être une nécessité absolue. C’est pourquoi les autorités du moment accordent une importance capitale aux Etats qui souhaitent fédérer leurs forces pour endiguer le fléau, cela, dans le plus grand respect et une franche collaboration d’Etat à Etat. Ainsi, les hauts responsables du pays ne cessent de recevoir la visite d’autres hauts gradés des pays africains. Les dernières en date sont notamment les visites d’une délégation algérienne conduite par le Général de Brigade Aérienne Cheblaoui Rachid et de l’attaché de défense d’Egypte, le Colonel Mohamed Derwish Ali.

Le lundi 06 juin 2022, une délégation militaire algérienne était dans les locaux de l’état-major de l’Armée de l’Air du Mali. Elle était conduite par le Général de Brigade Aérienne Cheblaoui Rachid. Cette importante délégation a été reçue par le Chef d’état-major de l’Armée de l’Air, le Général de Brigade Alou Boï Diarra. Cette visite du chef de la délégation Algérienne s’inscrivait dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Mali et l’Algérie. Selon l’armée malienne, ladite visite contribue à la mise en œuvre des priorités de l’Armée de l’Air dans les domaines de la formation, de l’Entrainement et de la maintenance aéronautique.

Auparavant, le même exercice s’était déroulé à l’Etat-Major Général des Armées, le vendredi 03 juin 2022 où le chef d’Etat-major général adjoint des armées recevait l’attaché de défense égyptien, basé à Abuja au Nigeria. Cette audience entre l’attaché de défense d’Egypte, le Colonel Mohamed Derwish Ali, et le chef d’Etat-major général adjoint des armées, le Général de brigade Ousmane WELE, a été faite en présence de plusieurs chefs militaires dont le chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Général de brigade Felix Diallo, du chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, le Général Alou Boï Diarra.

D’après le compte rendu fait par l’armée malienne, l’objectif de la séance de travail était de redynamiser la coopération bilatérale entre les deux pays, développer une coopération militaire pour aider le Mali à relever les défis sécuritaires.

Au cours de la rencontre, le chef d’Etat-major général adjoint des armées a fait un petit exposé de la situation sécuritaire et l’historique de la coopération entre le Mali et le pays des pharaons. Il a abordé plusieurs axes de coopération avec l’attaché de défense dans les domaines de l’entrainement, de la formation des unités commandos, des équipements et de la mise en place des camps de transit pour les troupes.

Pour le Général de brigade Wélé, le pays des pharaons a de l’expérience dans le domaine des techniques de déminage, du traitement des pièges, de la manipulation des explosifs et de la maintenance des aéronefs. Selon lui, les forces de défense et de sécurité veulent accroître leurs capacités dans ces domaines.

Le CEMGA adjoint a aussi sollicité le soutien de l’Egypte pour la déradicalisation des populations, la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, car ce pays regorge d’expériences en la matière. Pour exemple, beaucoup d’imams maliens ont été formés dans le centre de formation ALAZAR.

De son côté, l’Attaché de Défense, le Colonel Mohamed Derwish Ali, a rassuré que son pays va aider le Mali dans les domaines cités.

Sidiki Dembélé

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.