Conférence de presse de la Dirpa à Mopti : Le Colonel Souleymane Dembélé appelle les médias locaux à aller à la quête de la bonne information

La salle de conférence du gouvernorat de Mopti a abrité la traditionnelle conférence de presse mensuelle de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées délocalisée pour l’une des premières fois dans la venise malienne. C’était le vendredi 20 mai 2022. La conférence était coanimée par le directeur de la DIRPA, le colonel Souleymane Dembélé et le commandant du théâtre Centre de l’Opération Maliko, le colonel Mamadou Massaoulé Samaké. On notait également la présence du conseiller à la sécurité et à la protection civile du gouvernorat, le lieutenant-colonel Mamadou S. Konaté, représentant le gouverneur.

Il s’agissait au cours de cette conférence de presse délocalisée à Mopti d’établir le lien avec les médias locaux. Partager les bonnes informations avec eux pour couper court à la désinformation, à la manipulation et aux rumeurs. Dans son exposé, le directeur de la DIRPA dira que la communication est vitale dans la guerre que nous menons aujourd’hui contre les groupes armés terroristes. Il estime que donner la bonne information est une obligation pour permettre aux citoyens de savoir le travail effectué par nos FAMa sur le terrain.

Le colonel Dembélé précise que la sécurité est prioritaire pour un Etat comme le nôtre, car étant le soubassement de tout développement socio-économique. Ainsi, il a salué les autorités de la transition pour les efforts consentis dans la montée en puissance de notre armée par l’acquisition de moyens de défense de dernière génération et d’infrastructures de qualité, notamment à Sevaré. Grâce à cette bonne volonté dira-t-il, les FAMa sont aujourd’hui plus que jamais motivées et engagées à réussir les missions qui leurs sont assignées. Tout en soutenant qu’il n’y a pas de grande nation sans une grande Armée.

Par ailleurs, le colonel Souleymane Dembélé soutiendra que le commandement de proximité en est pour beaucoup dans la montée en puissance des FAMa. Prétextant que cela a crée un climat de confiance entre le chef et le subordonné. En se prononçant sur la tentative de coup d’état de la semaine dernière dont certains officiers et sous-officiers ont été arrêtés, il a confié que cet acte visait simplement à anéantir la bonne marche de la transition déjà enclenchée alors que cette transition fait aujourd’hui la fierté de toute l’Afrique en général mais du Mali en particulier.

S’agissant du retrait du Mali du G5 Sahel, le conférencier a prévenu que notre pays n’a bénéficié d’aucune considération malgré le fait qu’il payait régulièrement ses cotisations. Des propos soutenus par le commandant du PCIAT-Centre de l’opération Maliko, le Colonel Mamadou Massaoulé Samaké qui va en outre saluer nos partenaires Russes pour leur franchise dans la collaboration avec les FAMa. Invitant les médias à ne pas minimiser leur rôle dans cette guerre que nous menons contre les forces du mal depuis 10 ans maintenant.

Source : Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.