COMBATS ENTRE L’EIGS ET LE GSIM À TESSIT : LA GUERRE POUR LE CONTRÔLE DES TERRITOIRES BAT SON PLEIN

Chassés de la zone par le Groupe de Soutien à l’islam et aux Musulmans (gsim) au cours des affrontements qui se sont intensifiés depuis fin janvier, les éléments de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) ont signé leur retour dans la commune de Tessit hier lundi 14 février 2022. L’information qui nous est parvenue a été confirmée par un cadre d’un groupe armé du nord du pays. 04 jours plus tôt, soit le 10 février dernier, c’est le GSIM qui avait pris le dessus sur l’EIGS.  

La Commune de Tessit située dans le cercle d’Ansongo aura enregistré plusieurs actes de barbarie contre les populations civiles ainsi que contre les relèves des Fama. L’on se rappelle que le dernier gros incident en date est l’embuscade ayant fait 33 tués dans les rangs des Forces armées maliennes FAMa le 15 mars dernier avec la signature de l’Etat Islamique. Avant l’arrivée du groupe dans le secteur, c’était le GSIM d’Iyad Ag Ghali qui a perpétré des attentats à Tessit. Après plusieurs combats, le groupe état islamique avait fini par chasser le GSIM. Régulièrement, l’Etat Islamique procédait à des amputations ou à des flagellations au nom de la «  Shari’a » islamique dans le secteur contre les populations. Le GSIM qui ne s’était pas voué vaincu à mener plusieurs combats contre Daech qui a toujours gagné. Cependant, de fin janvier 2022 au (…)

MAHAMANE TOURE

Source : NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.