Circulation de Bamako : Les échangeurs piétons de Sogoniko, un QG de bandits

Selon nos informations tous les sacs à main, portemonnaie volés se retrouvent jetés après avoir vidés de leur contenu. Selon toujours la même source, il n’est pas rare de trouver sur ce passage des cartes d’identités abandonnées par les voleurs, qui sont utilisées dans d’autres circonstances dans le but de brouiller les traces. 

Cette initiative de construction de passage piétons rentre en droite ligne des actions entreprises par le Gouvernement du Mali sous le mandat d’Amadou Toumani Touré. Elle vise à sécuriser les piétons sur certaines voies comme nous avons pu le constater au Dibida, sur la route de l’aéroport au niveau du quartier mali et en face de la gare routière. Cependant, cette solution pour sécuriser les piétons se trouve utiliser à d’autres fins car délaisser par la cible.

La construction de ses échangeurs piétons ont pour objectif essentiel de sécuriser les usagers de la route à pieds en général et de mettre à disposition de la population de la capitale des ouvrages modernes permettant l’amélioration de leur cadre de vie.

Cette alternative proposée aux usagers à pieds peine à faire partir de leur quotidien. C’est pourquoi, il n’est pas rare de voir des piétons se déambuler parmi les véhicules et les engins à deux roues avec tous les risques notamment celui de faire renverser par un conducteur imprudent.

Les quelques piétons que nous rencontrés expliquent cet état de fait par le manque de sécurité sur ces bâtis.

Certains argumentent que ces installations sont devenues des habitations pour les bandits.

M.Yattara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.